ÉDITO

En plus de sa programmation quotidienne (toujours de grande qualité, bien sûr !), le Balzac vous propose régulièrement des rendez-vous exceptionnels, en matinée, en soirée, ou même la nuit. Vous trouverez ci-contre tous les détails des prochaines manifestations.
 

PROCHAINEMENT AU BALZAC

L'année cinéma César
Du 10 au 17 février
>>> en savoir +
 
L’année cinéma César
C’est au Balzac du 10 au 17 février !
Comme chaque année, l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a demandé à ses 4276 membres actifs de décerner les vingt-deux César que recevront le 26 février prochain les films et les personnes qu’ils ont voulu distinguer parmi la production cinématographique de l’année 2015.
À l’issue du premier tour de vote, les membres de l’Académie ont ainsi proposé 118 nominations, réparties sur 43 longs métrages et 9 courts métrages.
Entre les choix de la critique et ceux du public, voici donc celui des professionnels du cinéma français.
L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma vous propose de venir découvrir ou redécouvrir ces 52 films au Balzac du 10 au 17 février, puis aux 3 Luxembourg.
Les lauréats seront dévoilés lors de la Cérémonie des César qui aura lieu le 26 février 2016 au Théâtre du Châtelet, et sera diffusée en direct, en clair et en exclusivité sur Canal + à partir de 21h.

Tarif unique : 5 euros – cartes illimitées acceptées

Mercredi 10
10h Taxi Téhéran – 12h15 Comme un avion – 14h30 Adama (animation) – 16h45 La belle saison – 19h La Loi du marché – 21h30 L’Affaire SK1

Jeudi 11
10h Birdman – 12h15 Les Anarchistes – 14h30 L’Image manquante (documentaire) – 16h45 Much Loved – 19h Mon roi – 21h30 Ni le ciel ni la terre

Vendredi 12
10h Le tout nouveau testament – 12h15 Connasse, princesse des cœurs – 14h30 Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai (documentaire) – 16h45 Valley of Love – 19h Marguerite – 21h30 Journal d’une femme de chambre

Samedi 13
10h Mia Madre – 12h15 L’Odeur de la mandarine – 14h30 Le petit Prince (animation) – 16h45 Fatima – 19h Dheepan – 21h30 Asphalte

Dimanche 14
10h Le Fils de Saul – 12h15 21 nuits avec Pattie – 14h30 Une jeunesse allemande (documentaire) – 16h45 L’Hermine – 19h Trois souvenirs de ma jeunesse – 21h30 Les Cowboys

Lundi 15
10h Je suis mort mais j’ai des amis – 11h45 A trois on y va – 13h30 Les Bêtises – 15h Le Bouton de nacre (documentaire) – 16h45 La Vie très privée de Monsieur Sim – 19h Mustang – 21h30 Nous trois ou rien

Mardi 16
10h Youth – 12h15 En mai, fais ce qu’il te plaît – 14h30 Avril et le monde truqué (animation) – 16h45 Demain (documentaire) – 19h La Tête haute – 21h30 L’Enquête

Mercredi 17
10h Courts métrages – 12h30 Courts métrages d’animation


 
Soirée jazz avec Daniel Humair
Vendredi 12 février à 20h30
>>> en savoir +


 
Festival 2016 JAZZ & IMAGES au Balzac

Chaque soir, des archives filmées et un concert live, avec de grands noms du jazz.
Sur scène, Daniel Humair, Aldo Romano, Henri Texier, Vincent Lê Quang, Bruno Ruder, Stéphane Kerecki…
Soirées hommage à Stan Getz, Duke Ellington et Billie Holiday.


Vendredi 12 février à 20h30


Le film

Daniel Humair Special Show (Jean-Christophe Averty, 1961, 30’)

Dans le studio d’enregistrement où il prépare son prochain disque avec ses musiciens, le batteur Daniel Humair accueille les caméras de Jean-Christophe Averty et s’entretient avec le présentateur Raymond Mouly. Avec Jean-Louis Chautemps (saxophone), Louis Fuentes (trombone), Sonny Grey (trompette), Guy Pedersen (contrebasse), Eddy Louiss (piano), Henri Renaud (piano), Jackie McLean (saxophone), René Urtreger (piano).

Sur scène

Trio de Daniel Humair
Daniel Humair, batterie
Vincent Lê Quang, saxophone
Stéphane Kerecki, contrebasse

Pilier du jazz moderne en Europe, Daniel Humair est de ces artistes toujours à l’affût, menant sa carrière aux côtés des géants du jazz ou de jeunes musiciens qu’il sait prendre sous son aile. En ouvrant ce cycle de concerts de jazz au Balzac, il nous démontre combien le jazz, musique de partage, intergénérationnelle, continue d’aller de l’avant.


 
Expositions sur grand écran
à partir de février 2016
>>> en savoir +




 
« On découvre les tableaux dans leurs moindres détails » (The Daily Mail)
« Le résultat est un spectacle captivant et enrichissant, idéal pour le grand écran et accessible à tous » (New York Post)

EXPOSITIONS AU CINÉMA a été le premier programme à montrer au cinéma les plus grandes expositions du monde entier. Mêlant biographies d’artistes et images inédites depuis les coulisses des galeries, ces films sont éducatifs, accessibles, intelligents et ludiques. Après le succès remarquable des deux premières saisons, programmées dans 1 350 cinémas à travers plus de 40 pays, la troisième saison d’EXPOSITIONS AU CINÉMA présente trois nouveaux films qui offrent au public la possibilité d’assister à des expositions qu’il ne pourrait pas voir autrement, et permettent à ceux qui les ont déjà vues de revivre ces événements avec plus de détails et d’explications, grâce au commentaire.
Cette série exceptionnelle, tournée exclusivement pour le cinéma au coeur des galeries et des musées, permet aux amateurs d’art du monde entier d’apprécier, d’admirer et de s’émerveiller devant les oeuvres des plus grands peintres de l’histoire, sur grand écran et en haute définition.
EXPOSITIONS AU CINÉMA est un programme produit par Phil Grabsky (Seventh Art Productions), documentariste d’art récompensé à maintes reprises.


GOYA - VISIONS DE CHAIR ET D’OS
Francisco Goya, considéré comme le fondateur de l’art moderne, est l’artiste espagnol le plus reconnu. En plus d’observer avec talent la vie et le passé mouvementé de l’Espagne, c’est un portraitiste doué et un fin commentateur social. Avec Goya, l’art du portrait atteint de nouveaux sommets. Cette exposition de la National Gallery de Londres remet son génie en lumière. À travers une formidable collection d’oeuvres uniques et de lettres de Goya, nous analysons l’homme lui-même et le monde qu’il peignait. Sa vision artistique très forte et son savoir-faire hors du commun font de Goya un grand peintre très admiré.
Durée 90’
Séances au Balzac : samedi 13, mardi 16 et jeudi 18 février à 11h


RENOIR - REJETÉ ET RESPECTE
C’est l’un des artistes les plus controversés et pourtant, l’un des plus influents. La collection de Picasso contenait principalement des Renoir. Matisse le vénérait. Monet également. Renoir a été crucial dans la création du mouvement impressionniste, avant de le rejeter totalement pour se lancer dans un genre radicalement différent, avec beaucoup de succès. La Collection Barnes à Philadelphie possède plus de toiles de Renoir que n’importe quelle autre galerie au monde et c’est là que nous tenterons de lever le voile sur l’histoire remarquable de cet incroyable artiste.
Durée 90’
Séances au Balzac : samedi 19, mardi 22 et jeudi 24 mars à 11h


PEINDRE LE JARDIN MODERNE : DE MONET À MATISSE
Passionné d’horticulture, Monet reste sans conteste le maître de la peinture de jardins dans l’histoire de l’art, mais il n’était pas seul. Des artistes tels que Van Gogh, Bonnard, Picasso et Matisse ont utilisé le jardin comme thème fort de leur oeuvre. Ces grands artistes, ainsi que bien d’autres noms célèbres, sont rassemblés dans une exposition passionnante de la Royal Academy of Arts de Londres. De l’exposition elle-même à la beauté des jardins d’artistes comme celui de Monet à Giverny, nous partons en voyage pour découvrir comment le jardin moderne était utilisé pour explorer de nouvelles idées radicales et merveilleuses.
Durée 90’
Séances au Balzac : samedi 28 mai, mardi 31 mai et jeudi 2 juin à 11h


 
Pochette Surprise
Dimanche 14 février à 11h
>>> en savoir +












 
Les films seront accompagnés par Pierre-Michel Sivadier (piano) et Jean-Yves Roucan (percussions)
Programmation, présentation et traduction des intertitres : Mireille Beaulieu

LE VOLEUR DE BICYCLETTE (France, 1905, 5’)
Réalisation : Charles Lucien Lépine
Un homme dépose sa bicyclette devant un théâtre et entre dans l'établissement. Un jeune filou enfourche la bicyclette et se sauve. Un colleur d'affiche qui l'a vu fait signe à un automobiliste, tous deux s'élancent à la poursuite du voleur. Aux deux poursuivants se joignent bientôt une nourrice, un fiacre, une marchande au panier, un homme portant une hotte, une marchande des quatre saisons, un petit pâtissier, un cavalier, un âne, etc...

CINDERELLA – CENDRILLON (Etats-Unis, 1925, 9’)
Dessin animé de la série Dinky Doodle
Réalisation : Walter Lantz
Adaptation moderne dans les années 20 de l'histoire, conte de Cendrillon.

CIRCUS (Etats-Unis, 1932, 6’)
Dessin animé de la série Flip the Frog
Réalisation : Ub Iwerks
Les aventures de Flip, vendeur de hot dogs, dans une fête foraine.

TIRE TROUBLE (Etats-Unis, 1924, 13’)
Burlesque de la série Our Gang
Réalisation : Robert Mac Gowan
Un vieil homme se croyant gravement malade croise sur son chemin les petites canailles et se prenant d’affection, les emmène dans une fête foraine au bord de la mer. Là, il revit.

THE SONG OF THE BIRDS - IL ETAIT UN PETIT MOINEAU (Etats-Unis, 1935, 7’)
Dessin animé de la série Color Classic
Réalisation : Dave Fleischer
Alors qu'il apprend tout juste à voler, un oisillon est pris pour cible par un jeune chasseur.

NEIGHBORS - LA VOISINE DE MALEC (Etats-Unis, 1920, 17’)
Burlesque de Buster Keaton et Eddie Cline
Avec Buster Keaton et Joe Roberts
Buster et sa charmante voisine sont très amoureux et souhaitent se marier. Mais le père de la jeune fille est définitivement opposé à cette union. Buster va devoir faire preuve de beaucoup d'imagination et d'habileté pour arriver à ses fins.





 
Soirée opéra : Boris Godounov
Jeudi 18 février à 20h
>>> en savoir +




 
Boris Godounov, de Moussorgski
Direction musicale : Valery Gergiev
Mise en scène : Graham Vick
Avec Yevgueni Nikitin, Yevgeny Akimov,
Mikhail Kit, Sergei Semishkur
Filmé au Théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg
en 2012.
Durée : 150’

 
Hommage au Festival d'Aix-en-Provence
Du 31 mars au 16 avril
>>> en savoir +


 
Du 31 mars au 16 avril, revivez en huit films 50 ans de l'histoire du prestigieux festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Quatre films d'archives des années soixante, quatre captations récentes, présentés par Christian Labrande.


en savoir plus
 
 
Festival de cinéma sans image
Lundi 4 et lundi 11 avril à 19h
>>> en savoir +




 
Festival du cinéma sans image
Deux séances au cinéma Le Balzac lundi 4 et lundi 11 avril à 19h
Avec Grand Magasin (Pascale Murtin & François Hiffler) et Antoinette Ohannessian


« Il arrive quʼau détour dʼun film lʼécran devienne soudain noir.
Ces interruptions momentanées de lʼimage, causées par lʼaction dʼun protagoniste (il éteint la lumière, elle ferme la porte) ou une péripétie du scénario (traversée d'un tunnel, panne de courant, explosion), nous avons commencé à les relever çà et là puis entrepris de les collectionner.
En voici quelques échantillons réunis pour ce Festival du cinéma sans image. Un montage à la limite du monochrome noir. Un film que les personnages eux-mêmes s'efforcent sans répit de plonger dans l'obscurité. »
Piochés dans l'histoire du cinéma, les extraits successifs seront au passage présentés de vive voix par les trois concepteurs du festival, le temps dʼune projection de cinquante minutes.

« D’une expérience à l’autre, Grand Magasin poursuit depuis 1982 la quête du « spectacle invisible » : une forme de représentation qui offrirait très peu à voir, pas grand-chose à entendre, sans manquer d’être intéressante, réjouissante, ou même divertissante. Cet objectif paradoxal est loin d’être atteint et il nous reste beaucoup à perdre pour nous en approcher. » (Pascale Murtin & François Hiffler).

" Depuis plusieurs années je m’achemine, entre autre, vers le retrait des images du cadre de mes vidéos, pour ne présenter qu’un écran noir comme dans rugby (2006), 20h (2007), Autoportrait (2008), Nota bene (2009). Cependant jusqu’à présent les sous-titres persistent. Grâce à cette collaboration avec Grand Magasin, ils risquent d’enfin disparaître." (Antoinette Ohannessian)

Tarif normal 10 €
Moins de 26 ans 7 €




en savoir plus