ÉDITO

En plus de sa programmation quotidienne (toujours de grande qualité, bien sûr !), le Balzac vous propose régulièrement des rendez-vous exceptionnels, en matinée, en soirée, ou même la nuit. Vous trouverez ci-contre tous les détails des prochaines manifestations.
 

PROCHAINEMENT AU BALZAC

Métamorphose d'une mélodie
Les dimanches 4, 11 et 18 mai à 11h30
>>> en savoir +


 
« Comment sauver une culture minoritaire de la disparition tout en échappant au repli communautaire ? En France, les descendants des familles juives venues d'Europe de l'Est ne possèdent plus que quelques bribes de Yiddish. Partant de la non transmission de cette langue, nos personnages - témoins et universitaires - interrogent les notions d'intégration et d'identité. Au Canada, Socalled, musicien et inventeur du "hip hop yiddish", sample de vieux vinyles yiddish sauvés du rebut. Compositeur de la bande originale du film, sa musique incarne une identité en perpétuelle évolution, se transformant au gré des mouvements migratoires, à l'opposé d'une identité immuable et figée. Tout en subtilité, le documentaire accompagne la métamorphose de chacun des témoins, le récit de leur cheminement face à cette rupture de la transmission, ce manque essentiel qui à la fois les constitue et les entrave. »

Métamorphose d’une mélodie
Un film documentaire de Claire Judrin et Fabrice Vacher (52’)
Séances au Balzac les dimanches 4, 11 et 18 mai à 11h30
Tarif unique 6,50 euros (cartes illimitées acceptées)

La presse en a parlé

Métamorphose d'une mélodie
Documentaire de Claire Judrin et FabriceVacher (France, 2013)55mn. Inédit.
Quand elle était petite, Muriel Hirschmann aimait à écouter Trudel, sa grand-mère paternelle, lui fredonner des chansons en français. Devenue grande, psychologue et chanteuse, sa découverte d'un enregistrement amateur sur cassette lui a permis d'apprendre que cette femme juive d'origine polonaise chantait également en yiddish, langue chargée d'une culture que son père, soucieux d'intégration, jugeait «inutile»,voire «dangereuse à transmettre».
Accompagnant la jeune femme à Montréal, où le musicien SoCalled l'aidera à redonner vie à la chanson fixée sur bande magnétique, Claire Judrin et Fabrice Vacher tirent argument de son entreprise artistique pour évoquer le rôle central de cette langue communautaire dans la structuration d'une identité juive, à laquelle Trudel était, comme on l'apprend, très attachée. Aux réflexions très fines de Muriel, qui renoue avec une part de son histoire familiale longtemps tenue à distance, le documentaire associe celles d'hommes et de femmes entretenant des relations diverses avec le yiddish. Si Métamorphose d'une mélodie pâtit d'une construction sinueuse et peu convaincante, la sincérité de la démarche comme la justesse des témoignages, la beauté des chansons, la variété des voix et la délicatesse du ton emportent l'adhésion. Si bien que l'on ne sort certes pas transformé, mais enchanté de cette Métamorphose.
François Ekchajzer (Télérama)

Muriel part pour Montréal, une grande partie de son histoire dans sa valise : elle emporte avec elle une cassette de chansons en yiddish interprétées par sa grand-mère paternelle, Trudel, née en Pologne en 1907. A Montréal, elle rencontre Socalled, jeune musicien qui se qualifie comme l'inventeur du hip-hop yiddish. Leprojet de Muriel est de raviver les couleurs passées et de transmettre le yiddish, cette langue ancienne aux sonorités allemandes, symbole du danger d'être juif dans un monde en guerre.
La langue dit l'identité, une identité liée à la peur, à la traque, l'étoile juive, la déportation. Le père de Muriel était un enfant de 6 ans à cette époque-là.
Pour des raisons qui se comprennent très bien, il n'a pas transmis cette culture yiddish à sa fille, pour la protéger, tout simplement. Elle ira jusqu'à se faire baptiser à l'âge de 9ans, à sa propre demande. Mais le passé, les racines, l'identité juive ont refait surface. C'est le pouvoir de la mémoire, la magie de la langue. Sur des rythmes modernes, Muriel pose sa jolie voix sur celle de sa grand-mère. Pour elle, laboucle est bouclée.
Sophie Delassein (Nouvel Observateur)




en savoir plus
 
 
Soirée opéra avec Don Carlo, de Verdi
Mardi 6 mai à 19h30
>>> en savoir +


 
Découvrir sur grand écran un Don Carlo filmé en août 2013 à Salzbourg, sous la direction d'Antonio Pappano, avec Matti Salminen, Jonas Kaufmann, Anja Harteros...

 
Théâtre sur grand écran : Batailles, de Ribes et Topor
Samedi 17 mai à 14h30 et dimanche 18 mai à 11h
>>> en savoir +


 
Revivez sur grand écran le meilleur de la production théâtrale française de ces dernières années. Pour le prochain rendez-vous, nous vous proposons de voir Batailles, de Roland Topor et Jean-Michel Ribes, avec Pierre Arditi, François Berléand et Tonie Marshall (filmé au Rond-point en 2008).
Avec un accueil gourmand Angelina !!

 
Pochette Surprise
Dimanche 18 mai à 11h
>>> en savoir +
















 
Pochette Surprise, les séances pour toute la famille, grands et petits à partir de 5 ans. Un programme de films muets présentés par Mireille Beaulieu et accompagnés en direct au piano par Fabien Touchard... Avec des glaces offertes à tout le monde... Tarif normal 10 euros - Réduit 8 euros - Moins de 12 ans 6,50 euros.

Au piano : Fabien Touchard
Au micro : Mireille Beaulieu
Les films sont tous issus de l’inépuisable collection Lobster Films.


BOUT DE ZAN ET LE CIGARE (France, 1913, 4’)
Comique de Louis Feuillade
Production Gaumont
Avec : René Poyen (Bout de Zan), Madeleine Guitty
Un enfant espiègle vole avant de se coucher un cigare à son père. Il le fume et en tombe malade.

THE CLOWN'S LITTLE BROTHER (Etats-Unis, 1917, 6’)
Dessin animé de la série “Out of the Inkwell”
Réalisation Dave et Max Fleischer
Koko a un petit frère qui vient semer la pagaille dans le studio des frères Fleischer.

THERE'S GOOD BOOS TONIGHT (Etats-Unis, 1948, 9’)
Dessin animé sonore d’Isadore Sparber
Série Noveltoons
C’est la nuit, les fantômes sortent de leurs tombes et partent au travail faire peur aux gens. Mais Casper, lui, est un gentil fantôme qui veut faire ami ami avec les animaux. Hélas, tous ceux qu’il croise sont terrorisés à sa vue. Tous, sauf le petit renard.

THE BATTLE OF THE CENTURY - LA BATAILLE DU SIECLE (Etats-Unis, 1928, 10’)
Burlesque de Clyde Bruckman
Production Hal Roach - MGM
Avec : Laurel & Hardy, Eugene Pallette, Charlie Hall, Anita Garvin
Laurel doit affronter un redoutable adversaire dans un match de boxe où tous les coups sont permis. Quelque temps plus tard, un nouveau combat va se dérouler dans la rue, à coup de tartes à la crème.

DANSE FLEUR-DE-LOTUS (France, 1897, 1’)
Danse genre Loïe Fuller, très mouvementée.

SUPERMAN IN BULLETEERS (Etats-Unis, 1942, 8’)
Dessin animé sonore de Dave Fleischer
Série Superman
Trois hommes détruisent le quartier général de la police, et tentent de soumettre la ville à l'aide d'une voiture qui détruit tout sur son passage.
Sonore Couleur 8'01

THE PAWN SHOP - CHARLOT USURIER (Etats-Unis, 1916, 25’)
Burlesque de Charles Chaplin
Avec Charles Chaplin, Edna Purviance, Eric Campbell, Henry Bergman, Albert Austin, Léo White
Charlot a trouvé une place dans une boutique de prêteur sur gage qui appartient au père d’Edna, et sa façon de faire les expertises est bien peu orthodoxe. Malgré ses habitudes frondeuses et son éternelle rivalité avec son collègue, il déjoue un hold up projeté par Goliath, reste l’employé idéal… et probablement le futur gendre du propriétaire.


 
Ciné-concert et ondes Martenot : Tabou, de Murnau et Flaherty
Mardi 20 mai à 20h30
>>> en savoir +


 
Le film réalisé en 1931 par F.W. Murnau et R. Flaherty sera accompagné en direct par Christine Ott, qui sera au piano et aux ondes Martenot.
Tarif normal 13 euros - Réduit 11 euros.


 
Le Chanteur de Mexico
Samedi 24 mai à 14h30
>>> en savoir +


 
Après-midi opérette avec Le Chanteur de Mexico, un film de Richard Pottier (1956) d'après l'opérette de Francis Lopez, avec Luis Mariano, Bourvil, Annie Cordy... Et un accueil gourmand Angelina !
Tarif normal 12 euros.

 
Soirée opéra avec Capriccio, de Richard Strauss
Mardi 3 juin à 20h
>>> en savoir +






 
Enregistré en 2013 au Wiener Staatsoper, sous la direction de Christoph Eschenbach, avec Renée Fleming, Bo Skovhus, Angelika Kirchschlager...

 
Champs-Elysées Film Festival
Du 11 au 17 juin 2014
>>> en savoir +
 
Troisième édition !

 
Nuit russe
Vendredi 13 juin à 20h
>>> en savoir +
 
L’Ironie du sort un fi lm d’Eldar Ryazanov (URSS, 1975, 185’)
Chaque année, quatre amis fêtent ensemble le nouvel an au sauna. Ivre, l’un d’entre eux croit rentrer chez lui : même adresse, même immeuble, même appartement, mais mauvaise ville…
Une comédie musicale célébrissime en Russie !
À l’entracte, musique live, vodka et dégustation de spécialités russes !
Tarif unique 35 euros

 
Aelita / Monumenta 2014
Jeudi 19 juin à 19h30
>>> en savoir +


 
Aelita Yakov Protazanov (URSS, 1924)
Accompagnement musical : trio jazz avec Aidje Tafial(composition, batterie) & invités
Présentation : Serge Bromberg (sous réserve)
Après le ciné-concert, les spectateurs quittent le Balzac avec un panier-dégustation et descendent les Champs-Elysées en direction du Grand Palais, pour la visite de l’installation réalisée par Ilya et Emilia Kabakov dans le cadre de Monumenta 2014.
Tarif normal 27 euros - Moins de 26 ans, carte Sésame et Club des amis du Balzac : 24 euros

 
Soirée opéra : Manon Lescaut, de Puccini
Jeudi 3 juillet à 20h
>>> en savoir +
 
Enregistré en juin 2014 au Royal Opera de Londres, sous la direction d'Antonio Pappano, avec Jonas Kaufmann.