ÉDITO

En plus de sa programmation quotidienne (toujours de grande qualité, bien sûr !), le Balzac vous propose régulièrement des rendez-vous exceptionnels, en matinée, en soirée, ou même la nuit. Vous trouverez ci-contre tous les détails des prochaines manifestations.
 

PROCHAINEMENT AU BALZAC

Expo sur grand écran : LE JEUNE PICASSO
Jeudi 21, samedi 23 et vendredi 29 mars à 11h
>>> en savoir +


 
Le retour des expositions sur grand écran au Balzac !

Pour ces 3 séances spéciales, entrez dans l'univers du génie Pablo Picasso.

Synopsis :
"Pablo Picasso est l’un des plus grands artistes au monde, et jusqu’à sa mort en 1973, il était le plus prolifique. Comment tout a commencé ? Comment s’est construit Picasso ? Après avoir été trop longtemps ignorées, il est temps de se concentrer sur les jeunes années de l’artiste, son éducation et les leçons qui lui ont permis d’accomplir l’extraordinaire. Trois villes ont joué un rôle-clé : Malaga, Barcelone et Paris. "Le jeune Picasso" les traverse et explore leur influence sur l’artiste, en analysant des œuvres spécifiques de ses débuts."

De Phil Grabsky, 1h25.

Seventh Art Production.


en savoir plus
 
 
Opéra : MADAME BUTTERFLY
Lundi 25 mars à 19h30
>>> en savoir +


 
Projection sur grand écran du célèbre opéra MADAME BUTTERFLY de Giacomo Puccini, dans une mise en scène de Mario Gas et une direction musicale de Marco Armiliato pour le Teatro Real de Madrid en 2017.

Avec dans le rôle de la geisha "Madame Butterfly", Ermonela Jaho, dans le rôle du soldat américain B.F. Pinkerton, Jorge de León, et dans le rôle de Suzuki, Enkelejda Shkosa.

Opéra en 3 actes / 2h25 / Italien sous-titré français.

Plein tarif : 24 € / Tarif Club : 18 € / Tarif réduit (- de 26 ans) : 14 €.




en savoir plus
 
 
Avant-première : La Cacophonie du donbass
Mardi 26 mars à 20h30
>>> en savoir +


 
Rencontre avec IGOR MINAIEV qui viendra nous présenter son dernier film documentaire.


Synopsis :

Un film qui analyse la construction du mythe du Donbass, à l’aide d’archives de films documentaires et de fiction. Le sujet du film explore deux niveaux. Le premier est la vie quotidienne vue par par la propagande soviétique, et le Donbass comme vitrine idéologique.


en savoir plus
 
 
Rencontre avec Claire Burger et Sarah Henochsberg
27 mars à 19h30
>>> en savoir +


 
Claire Burger viendra nous parler de son dernier film " C'est ça l'amour " en compagnie d'une des actrice du film Sarah Henochsberg

Synopsis :

Depuis que sa femme est partie, Mario tient la maison et élève seul ses deux filles. Frida, 14 ans, lui reproche le départ de sa mère. Niki, 17 ans, rêve d'indépendance. Mario, lui, attend toujours le retour de sa femme.


en savoir plus
 
 
CINÉ-CONCERT RUSSE : La grève
Mardi 2 avril à 20h30
>>> en savoir +




 
| Ciné-concert dans le cadre de notre cycle de ciné-concerts de grands classiques du cinéma muet russe !

| LA GRÈVE de Serguei Eisenstein (1924 / 1h18).

| Accompagnement musical : Vadim Sher (piano et orgue Farfisa) et Alvaro Bello Bonenhöfer (guitare électrique, synthé, percussions).

| Premier long-métrage de l'un des plus grands maîtres du cinéma russe, une prouesse d'inventivité cinématographique, un drame basé sur des faits historiques : une grève de 1905 sauvagement écrasée par le régime tsariste.

 
SOIRÉE VOYAGE AU PAYS DES CHAMANES
Jeudi 4 avril à 19h
>>> en savoir +


 
SOIRÉE SPÉCIALE : Concert - Film - Conférence Voyage au pays des Chamanes

LE CHANT DES ESPRITS :
Trois Chamanes en concert

Chamane de République Touva, Nikolaï Oorzhak a créé une école de sagesse autour d'une méthode de soin qu'il a créée, basée sur les propriétés du chant diphonique touva, principe d'harmonie avec la nature et d'équilibre du corps. Enchanteur et mystérieux, son chant rituel sera accompagné des voix, des tambours et des vièle de son fils Amir Oorzhak et de Elena Kokorina guérisseuse du sud de la Sibérie. Moment de méditation, leur performance fascinante, thérapie vibratoire, donnera souplesse au corps et détente à l'esprit.

LES VOIX ANIMALES :
Concert exceptionnel D'OLENA UUTAI

Née en République de Sakha (Yakoutie) en Russie, Olena commence à jouer de la guimbarde à 7 ans et grandit en se nourrissant des croyances et de la langue du peuple yakoute. Aujourd'hui internationalement reconnue, elle emmène son public dans le Grand Nord sibérien à travers l'harmonie de la guimbarde, les chants surprenants des peuples de Sibérie et l'imitation à s'y méprendre du hurlement du loup, du hennissement du cheval et du chant des oiseaux de la taïga et de la toundra.
Accomplissant sa mission de faire revivre les traditions ancestrales du peuple yakoute, elle vient pour la première fois à Paris et offrira, à travers un concert d'exception, un message de respect de la nature destiné à tous les peuple et toutes les générations.

CONFÉRENCES :

Spécialiste de la littérature et des peuples de Sibérie, Anne Victoire Charrin voyage depuis 1978 auprès des autochtones du Grand Nord russe. Elle proposera une présentation complète des peuples de Sibérie et de leurs traditions.
Auteure de « La chasse à l'âme. Esquisse d'une théorie du chamanisme sibérien », Roberte Hamayon est spécialiste du chamanisme de Mongolie et de Sibérie. Elle introduira aux croyances des peuples de Sibérie et à la notion de transe.
Ethnologue de formation, spécialiste de la relation de l'homme au sauvage et des traditions musicales du peuple yakoute, Emilie Maj souhaite aujourd'hui transmettre a parole autochtone à travers les livres qu'elle édite avec Borealia, sa maison d'édition.

PREMIER AMOUR :

"Volodia, éleveur de chevaux, monte à la capitale pour s'acheter un fusil de chasse. Il manque de se faire écraser par la voiture d'une femme d'affaire. Tous les deux ne mettent pas longtemps à reconnaître en l'autre son premier amour." Au-delà de toutes frontières, ce film du réalisateur yakoute Stepan Burnashev sorti en salles le 27 février 2019 fera naître en vous des émotions à fleur de peau, vous transportant le temps de quelques images dans un ailleurs qui vous apparaîtra familier.

DÉTAILS DE LA SOIRÉE :

- 18h30 : Ouverture des portes au public
- 19h à 19h10 : Introduction aux peuples de Sibérie par Anne-Victoire Charrin
- 19h10 à 19h30 : Chamanisme et transe chez les peuples du Nord et de la Mongolie par Roberte Hamayon
- 19h30 à 19h50 : La guimbarde en Yakoutie : voix des esprits, chants animaux par Emilie Maj
- 19h50 à 20h50 : Projection du film Premier amour, du réalisateur yakoute Stepan Burnashev (70 min)
- 20h50 à 21h20 : Pause dégustation : buffet sibérien (participation à partir de 2 euros par plat)
- 21h20 à 22h50 : Concert d'Olena Uutai et performance des chamanes Nikolaï et Amir Oorzhak et Elena Kokorina
- 23h20 : Rencontre avec les artistes et fin de la soirée



Tarif Plein 30€ / Tarif Club 22€

 
JAZZ & IMAGES : Phil Woods & Daniel Humair Trio
Vendredi 12 avril à 20h30
>>> en savoir +


 
► Pour sa quatrième édition, le Festival Jazz & Images propose durant trois soirées un jeu de miroirs entre films d'archives et concerts vivants.

La soirée d'ouverture sera consacrée à Phil Woods, saxophoniste flamboyant, et son European Rhythm Machine. Sur scène, quoi de mieux que d'accueillir le trio Modern Art de Daniel Humair pour jouer en résonance, une petite cinquantaine d'années après ?

► Le film : Phil Woods European Rhythm Machine au Molde Jazz Festival (1969, 45’)

Réalisation : Jean-Christophe Averty

Si sa carrière a débuté dans l'ombre tutélaire de Charlie Parker, l'altiste Phil Woods a rapidement conquis le devant le la scène internationale, avec la musique lyrique et chaleureuse de sa European Rhythm Machine. En 1969, Phil Woods joue au festival de Molde une musique d'une modernité qui saisit encore aujourd'hui.

► Le concert : pilier du Jazz moderne en Europe, Daniel Humair est de ces artistes toujours à l'affût, menant une carrière aux côtés des géants du Jazz tout comme de jeunes musiciens qu'il sait prendre sous son aile. S'entourant de Vincent Lê Quang et Stéphane Kerecki, il nous démontre combien le Jazz, musique de partage, intergénérationnelle, continue d'aller de l'avant.

Tarif normal : 20e // Tarif club : 15e // Tarif -26 ans ou étudiant : 12e


en savoir plus
 
 
JAZZ & IMAGES : Count Basie et le Big Band du Conservatoire de Paris
Vendredi 17 mai à 20h30
>>> en savoir +


 
► Pour sa quatrième édition, le Festival Jazz & Images propose durant trois soirées un jeu de miroirs entre films d'archives et concerts vivants. Soirée ici dédiée à la formation du grand orchestre, avec sur scène le Big Band du Conservatoire de Paris dirigé par François Théberge qui viendra répondre aux images du Big Band de Count Basie à Antibes Juan-Les-Pins en 1961 et 1968.

► Le film : Count Basie Orchestra au festival d'Antibes Juan-les-Pins (1961, 1968, 60’)

Réalisation : Jean-Christophe Averty.

Le Big Band de Count Basie est sans doute des plus importantes formations de l'histoire du Jazz. C'est peut-être l'alliage subtil de décontraction et de nervosité à tous les pupitres qui a valu à cette formation le nom de "machine à swing". Faut-il pour s'en convaincre égrener les noms des musiciens passés dans ses rangs, tels Ben Webster, Buck Clayton, Harry "Sweets" Edison ou Lester Young ? Dans ces concerts filmés à 7 ans d'intervalle au festival d'Antibes Juan-les-Pins en 1961 et 1968, les blues et les standards se succèdent avec un parfait équilibre dans les tempos et les distributions de solos.

► Le concert : le Big Band du Conservatoire de Paris dirigé par François Théberge viendra répondre et donner la pleine mesure du son d'un tel orchestre. Magistralement dirigé par le saxophoniste et compositeur François Théberge, le Big Band du CNSM viendra interpréter des morceaux historiques du répertoire ainsi que des créations originales des talentueux étudiants du Conservatoire de Paris (CNSMDP).

Tarif normal : 20e // Tarif club : 15e // Tarif -26 ans ou étudiant : 12e




en savoir plus
 
 
CINÉ-CONCERT RUSSE : La maison de la rue Troubnaïa
Lundi 27 mai à 20h30
>>> en savoir +




 
| Ciné-concert dans le cadre de notre cycle de ciné-concerts de grands classiques du cinéma muet russe !

| LA MAISON DE LA RUE TROUBNAÏA de Boris Barnet (1928, 1h04)

| Accompagnement musical : Pierre-Michel Sivadier (piano) et Jean-Yves Roucan (percussions).

| Dans une maison bourgeoise, Golikov et son épouse engagent et exploitent sans retenue une femme de ménage, Paracha Pitouvona. Les rapports entre Paracha et le couple se modifient lorsque ceux-ci la croient élue au Conseil de la ville de Moscou...

 
JAZZ & IMAGES : Ella Fitzgerald et Chloé Cailleton trio Paloma
Vendredi 14 juin à 20h30
>>> en savoir +


 
► Pour sa troisième édition, le Festival Jazz & Images propose durant trois soirées un jeu de miroirs entre films d'archives et concerts vivants. Pour finir le festival en beauté, le trio Paloma de la chanteuse Chloé Cailleton rendra hommage à Ella Fitzgerald, captée sur le vif salle Pleyel en 1968, en compagnie, pour le rappel, d'un certain Duke Ellington...

► Le film : Ella Fitzgerald en concert Salle Pleyel (1968, 38’)

Réalisation Raoul Sangla

Au réveillon précédant l'année 1968, c'est une Ella Fitzgerald au sommet de son art qui chante pour le public de la salle Pleyel à Paris. Cela fait plus de 10 ans qu'elle enchaîne les succès pour la compagnie Verve, créée originellement pour elle par Norman Granz, et depuis quelques années le public européen peut l'entendre lors de festivals, quelquefois en compagnie des orchestres de Count Basie ou Duke Ellington. Et d'ailleurs ce soir-là Salle Pleyel, après des morceaux d'anthologie tels que "The Good Life", "On the Sunny Side of the Street" ou "Mac the Knife", Duke la rejoindra sur scène pour le rappel, "Cotton Tail" prétexte à une joute endiablée avec l'excellent saxophoniste Paul Gonsalves.

► Le concert : Chloé Cailleton Trio Paloma

Riche de collaborations éclectiques et créatives, Chloé Cailleton sera ce soir avec une formation intimiste, son trio Paloma. Sa voix riche et son talent de conteuse s'associent à la profondeur de la contrebasse de Johan Eche Puig et à la science harmonique du pianiste Léonardo Montana.

Tarif normal : 20e // Tarif club : 15e // Tarif -26 ans ou étudiant : 12e


en savoir plus