ÉDITO

Semaine après semaine, mois après mois, nous pimentons notre programmation régulière avec des rendez-vous exceptionnels, à la croisée du cinéma, de la musique, des arts plastiques et de la gastronomie.

Vous retrouverez ci-contre le compte-rendu des événements qui se sont produits au Balzac en 2007.

Pour retrouver les comptes-rendus 2017, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2016, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2015, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2014, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2013, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2012, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2011, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2010, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2009, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2008, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2007, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2006, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2005, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2004, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2003, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2002, cliquer ici

 

CA S'EST PASSÉ EN 2007

Pochette Surprise
Dimanche 14 janvier, 11h
>>> en savoir +






 
La séance du 14 janvier était présenté et animée par Jacques Cambra.

Les films programmés :

Peter Pan Handled (USA, 1925, 11’)
Dessin animé de la série Dinky Doodle
Réalisation : Walter Lantz
Notre jeune héros, accompagné de son chien, est invité au royaume de l'air où Peter Pan est en lutte permanente avec le capitaine Crochet.

Red Headed Baby (USA, 1931, 6’)
Dessin animé de la série Merrie Melodies
Réalisation : Rudolf Ising
Tout comme Pinocchio, tous les jouets du magasin prennent vie la nuit venue.

Swing Your Partners - Harold professeur de danse (USA, 1918, 11’)
Burlesque de la série Harold Lloyd
Avec : Harold Lloyd, Harry “Snub” Pollard, Bebe Daniels
Se faisant passer pour des professeurs de danse, Pollard et Lloyd donnent un cours de danse déguisés en hommes préhistoriques. Mais les deux vrais professeurs arrivent.


The High Sign - Malec champion de tir (USA, 1921, 21’)
Burlesque de la série Buster Keaton
Réalisation : Buster Keaton, Eddie Cline
Avec : Buster Keaton, Al Saint John
Arrivé dans une ville qu'il ne connaît pas, Buster trouve du travail dans un stand de tir. Passant pour un as du fusil, il est engagé comme garde du corps par un milliardaire, mais aussitôt après, initié dans la secte secrète des "buses clignotantes", il est désigné pour tuer l'homme qui vient de le prendre à son service.

Le Magicien (1907, 1’)

Boireau roi de la boxe (France, 1912, 6’)
Comique
Production Pathé
Avec André Deed

 
Le goût du court : cérémonie de remise des prix
23 janvier
>>> en savoir +












 
C’est le 23 janvier dernier qu’a eu lieu la cérémonie de remise des prix du « goût du court ! », La soirée, troisième du genre, était animé par Francis Gavelle, notre monsieur courts métrages, qui tenait le bon rythme.
Comme l’an passé, la soirée a commencé en musique. Il s’agissait d’illustrer concrètement ce qu’est le travail de composition pour l’image. Et, comme l’an passé, nous avons bénéficié du concours enthousiaste de la classe de composition de musique de film du Conservatoire Maurice Ravel de Levallois-Perret. Tiziana de Carolis, que le délai extrêmement court qui lui était imparti pour préparer l’exercice n’a pas fait reculer, a fait plancher ses élèves sur deux courts métrages, impliquant au passage leurs réalisateurs. Marianne Visier avait choisi de ne pas mettre de musique sur son film très écrit, Housses de cathédrale. Kalvine Antoine a relevé le défi et a composé une musique légère qui venait subtilement ponctuer les dialogues du film. Expérience intéressante qui permet une autre vision de l’œuvre, comme l’a reconnu la réalisatrice après que les musiciens du Conservatoire, dirigés par Olivier Holt, ont joué en direct la partition de la jeune compositrice. Le second film cobaye - Rencontres Eléments Terre, d’Alexandre Dubosc - était très différent. Ce film très court, sans paroles et de nature plutôt expérimentale, peut donner lieu à des interprétations très diverses et la musique qui l’accompagne influe fortement sur la lecture qui en est faite. Trois compositeurs, Kalvine Antoine (décidément très prolifique), ??? et ??? ont joué le jeu et proposé chacun une musique. Les trois œuvres ont été interprétées successivement devant les images du film, sous les yeux ravis du réalisateur, véritablement enchanté par cette expérience live. Le public, très nombreux, avait ainsi le privilège d’assister à une sorte de « work in progress », à la fois ludique et pédagogique…
Deuxième partie de la soirée : la remise des prix proprement dite et, pour commencer, le « prix 2006 de la meilleure musique originale », dont Gilles Tinayre, président de l’UCMF, a rappelé la genèse. Il a été décerné cette année par Anne van den Abbeel, de la Sacem, à Michel Korb, pour la musique originale du film de Jérôme Boulbès, Eclosion. Enfin dernier temps fort de la soirée : l’annonce du « prix du public 2006 ». Deux des partenaires de ce prix sont montés sur la scène du Balzac : Monique Millot-Pernin, du cabinet comptable MMP Audit, et Gérard Dassonville du laboratoire LTC. Jean-Louis Lefèvre, de Titra Film, s’était fait représenter par Jean-Jacques Schpoliansky lui-même, qui a dû pour quelques instants délaisser son rôle de photographe accrédité. Le prix du public est composé d’une Mention Spéciale - elle est allée cette année à Corinne Garfin pour le film Seul - et du Grand Prix, attribué pour 2006 à Bonne nuit Malik, de Bruno Danan. Corinne Garfin et Bruno Danan étaient présents, très entourés et visiblement très heureux de cette consécration balzacienne. Quant à nous, si nous avons pu contribuer ne serait-ce qu’un peu à faire découvrir de beaux films et de jeunes auteurs talentueux, en faisant participer les spectateurs aux choix finaux, nous ne demandons rien de plus !

 
Ciné-concert : Les Larmes du clown
Dimanche 28 janvier
>>> en savoir +


 
Un brillant scientifique est trahi par son ami qui lui vole le fruit de ses recherches et les présente à sa place à l’Académie des sciences. Comme le scientifique s’insurge, l’imposteur le fait passer pour fou et le gifle devant les académiciens hilares. Alors, riant aux larmes, pour survivre à la fracassante douleur, il devient sous un chapiteau « le clown qui reçoit des gifles ».

Ce chef d'oeuvre du muet, avec Lon Chaney, Norma Shearer et John Gilbert était accompagné en direct par Jacques Didonato (clarinette), Gael Mevel(piano, bandonéon) et Thierry Waziniak (percussions).

Tarif normal.
 
Cycle cinéma allemand
24 - 30 janvier
>>> en savoir +
 
En collaboration avec le Goethe Institut, le Balzac a programmé une série de 5 films allemands en matinée. Cette rétrospective a attiré un nombreux public scolaire.

Mercredi 24 à 10h : Sonnenallee
Jeudi 25 à 10h : Die Blindgänger
Vendredi 26 à 10h : The Edukators
Lundi 29 à 10h : Kroko
Mardi 30 à 10h : Die Spielwütigen

 
Florian Henckel von Donnersmarck au Balzac !
Mardi 30 janvier
>>> en savoir +


 
Le jeune et brillant réalisateur du film événement "La Vie des autres" est venu présenter son film en avant-première au Balzac pour la chaîne de télévision Arte. Il pose pour la photo aux côtés de Jérôme Clément.
 
Pochette Surprise
Dimanche 11 février, 11h
>>> en savoir +








 
Salle archi-pleine pour cette 32e édition de "Pochette Surprise", avec Jacques Cambra au piano et Aidje Tafial à la batterie.

Alice’s Little Parade (USA, 1926, 7’)
Dessin animé de la série Alice
Réalisation : Walt Disney
Avec : Margie Gay
La guerre est déclarée contre les souris, heureusement le chat d'Alice est un valeureux combattant...

Molly Moo Cow and the Indians (USA, 1935, 7’)
Dessin animé de la série Rainbow Parade
Réalisation : Burt Gillett
Molly, la sympathique vache, veut sauver deux canards qui risquent leur scalp. La voici lancée sur la piste des sioux.

The Scarecrow - L’Epouvantail (USA, 1920, 20’)
Burlesque de la série Buster Keaton
Réalisation : Buster Keaton, Eddie Cline
Avec : Buster Keaton, Mary Astor, Sybil Seely
Malec et Pylade, deux célibataires habitant dans une maison qu'il ont habilement aménagée, sont amoureux de la même jeune fille. Malheureusement le père de celle-ci ne voit pas ces flirts d'un très bon oeil.

Are Crooks Dishonest - Passez muscade (USA, 1918, 14’)
Burlesque de la série Harold Lloyd
Avec : Harold Lloyd, Harry “Snub” Pollard, Bebe Daniels
Harold et Snub, petits escrocs dans un jardin public, rencontrent plus fort qu'eux en la personne d'une jeune femme, fausse voyante dans un temple bidon.

Léontine garde la maison (France, 1912, 5’)
Comique
Production Pathé
Réalisation : Roméo Bosetti


Prima Bicicletta di Robinet (Italie, 1910, 3’)
Comique
Production Ambrosio
Avec : Marcel Fabre (Robinet)
Robinet se fait offrire un vélo par ses parents et provoque divers accidents et catastrophes sur son passage.
 
Les films nominés pour les César
2 au 14 février
>>> en savoir +
 
Comme l’an dernier, le Balzac a eu l’honneur de programmer l’intégralité des films nominés pour les CESAR 2006. Les séances, organisées pour les votants afin de leur permettre de voir ou revoir une dernière fois les films sur grand écran avant de faire leur choix, étaient ouvertes au public.


Vendredi 2 février
9h30 Le Secret de Brokeback Mountain, d’Ang Lee
12h Zidane, de Philippe Pareno et Douglas Gordon
14h Dans Paris, de Christophe Honoré

Samedi 3 février
9h30 Cœurs, d’Alain Resnais
12h Mauvaise foi, de Roschdy Zem
14h Ne le dis à personne, de Guillaume Canet

Dimanche 4 février
10h Fauteuils d’orchestre, de Danièle Thompson
12h Les Fragments d’Antonin, de Gabriel Le Bomin
14h Je vais bien, ne t’en fais pas, de Philippe Lioret

Lundi 5 février
10h L’Ecole pour tous, d’Eric Rochant
12h Dans la peau de Jacques Chirac, de Michel Royer
14h Azur et Asmar, de Michel Ocelot

Mardi 6 février
10h La Tourneuse de pages, de Denis Dercourt
12h The Queen, de Stephen Frears
14h La Fille du juge, de William Karel

Mercredi 7 février
10h Le Passager, d’Eric Caravaca
12h Little Miss Sunshine, de Jnathan Dayton et Valerie Faris
14h 13 Tzameti, de Gela Babluani

Jeudi 8 février
12h Volver, de Pedro Almodovar
14h Ici Najac, à vous la Terre, de Jean-Henri Meunier

Vendredi 9 février
9h30 Babel, d’Alejandro Gonzalez Inarritu
12h Là-bas, de Chantal Akerman
14h Jean-Philippe, de Laurent Tuel

Samedi 10 février
9h30 Indigènes, de Rachid Bouchareb
12h La Californie, de Jacques Fieschi
14h La Doublure, de Francis Veber

Dimanche 11 février
9h Lady Chatterley, de Pascale Ferran
12h Je vous trouve très beau, d’Isabelle Mergault
14h Quand j’étais chanteur, de Xavier Giannoli

Lundi 12 février
10h Les Amitiés maléfiques, d’Emmanuel Bourdieu
12h Prête-moi ta main, d’Eric Lartigau
14h Pardonnez-moi, de Maïwenn

Mardi 13 février
9h30 Les Brigades du Tigre, de Jérôme Cornuau
12h OSS 117, de Michel Hazanavicius
14h Bamako, d’Abderrahmane Sissako

Mercredi 14 février
12h Désaccord parfait, d’Antoine de Caunes
14h Quatre étoiles, de Christian Vincent

 
Ciné-concert : Les Rapaces
Dimanche 4 mars, 20h30
>>> en savoir +




 
L'un des plus grands films de l'histoire du muet, "Les Rapaces", d'Erich von Stroheim, est mis en musique par le collectif "Inouï" qui, depuis sa création en 1990, poursuit résolument son objectif : promouvoir les musiques nouvelles originales.
Un ciné-concert exceptionnel, présenté en soirée au Balzac, devant une salle pleine.

Avec :
Guigou Chenevier : percussions batterie
Guillaume Saurel : Violoncelle
Nicolas Chatenoud : guitare basse
Fred Giuliani : samples
Emmanuel Gilot : création sonore
 
Le goût du court !
Samedi 10 mars
>>> en savoir +


 
Animation ou fiction, documentaire ou expérimental…
Deux anonymes livrent leur rapport à l’engagement politique, une Hollandaise en week-end succombe à l’ivresse d’un soir, deux modestes arnaqueurs découvrent un petit génie roumain, un cinéaste capte des images de films sur un écran télé, deux enfants espiègles rencontrent un nouveau compagnon de jeu, une jeune SDF cherche un abri où reprendre des forces.
… du court métrage comme art des trajectoires humaines.
Francis Gavelle, programmateur de la matinée

Pour la 23e édition du "goût du court !", les spectateurs ont découvert les films suivants :

Je suis une voix, de Jeanne Paturle & Cécile Rousset
Magic Paris, d’Alice Winocour
Le Mozart des pickpockets, de Philippe Pollet-Villard
La Maison des morts, d’Olivier Ciechelski
Le Loup blanc, de Pierre-Luc Granjon
Dormir au chaud, de Pierre Duculot

A l'issue du débat avec les réalisateurs, ils ont voté et ont plébiscité les deux films :
Le Mozart des pickpockets
Magic Paris
Ces deux films se retrouvent donc dans la sélection finale pour le "Prix du public".

Remerciements
Agence du Court Métrage, Les Films Sauvages, Dharamsala Production, Karé Productions, Olivier Ciechelski, Sacrebleu Productions, Ambiances… asbl
 
Pochette Surprise
Dimanche 11 mars
>>> en savoir +
 
Pour la séance du mois de mars, Jacques Cambra et Aidje Tafial ont accompagné les films suivants :

Felix The Cat in Comicalamities - Félix va se marier (USA, 1928, 7’)
Dessin animé de la série Félix le Chat
Réalisation : Pat Sullivan
Pour séduire sa belle, Félix décide de lui offrir un collier de perles qu'il ira lui-même chercher au fond des océans. Mais la belle est exigeante et ne saura se contenter de ce premier présent.

Freddy the Freshman (USA, 1932, 6’)
Dessin animé de la série Merrie Melodies
Réalisation : Rudolf Ising
Un match de football universitaire en musique. Nul besoin de connaître les règles en détail pour suivre Freddy dans ce combat de titans.

Easy Street - Charlot policeman (USA, 1917, 20’)
Burlesque
Réalisation : Charles Chaplin
L'un des derniers films de la série "Mutual". Charlot, devenu policier dans une rue de la zone, a bien des problèmes pour faire régner l'ordre. Surtout quand la brute épaisse s'appelle Eric Campbell...

L'Amant de la lune (France, 1905, 5’)
Féerie
Production Pathé
Réalisation : Gaston Velle, Ferdinand Zecca

Dog Days - Un défi impossible à relever (USA, 1925, 13’)
Burlesque de la série Our GangBURLESQUE
Réalisation : Robert Mac Gowan
Avec : Our Gang
Pour avoir sauvé une petite fille du monde, les petites canailles et leurs chiens sont invités à son goûter d’anniversaire. Ils vont tenter d’apprendre les bonnes manières.

Calino a mangé du cheval (France, 1908, 6’)
Production Pathé

 
Avant-première : Loin d'elle
Mardi 13 mars 2007
>>> en savoir +


 
C'est le film de Sarah Polley "Loin d'elle" que nous avons proposé aux membres du club des amis du Balzac pour notre avant-première du premier trimestre. Avec une Julie Christie belle et bouleversante, atteinte de la maladie d'Alzheimer et qui peu à peu s'éloigne de son mari...
En première partie de séance, nous avons accueilli un trio jazz habitué du Balzac : le saxophoniste Nacim Brahimi était accompagné au piano par Bruno Ruder et à la contrebasse par Mauro Gargano.
 
On sait rire en URSS
Lundi 19 mars à 20h30
>>> en savoir +








 
A la découverte de Nicolaï Erdman, dramaturge et scénariste (1920-1970)

Comme l'année dernière, le Balzac et le théâtre de l'Athénée ont proposé à leurs publics croisés une soirée exceptionnelle au Balzac, à l'occasion de la présentation à l'Athénée de la pièce " Le Suicidé - comédie ", mise en scène par Anouch Paré.

Au programme de cette folle soirée :

Accueil gourmand (vodka et pirochkis) offert par le Centre Culturel de Russie.

Lever de rideau en théâtre et chansons, bande annonce live pour le "Suicidé - comédie", par l'équipe artistique de la pièce, réunie au grand complet sur la scène du Balzac.

Projection de la comédie musicale "Les joyeux garçons" (Vesiolye Rebiata) réalisée par Grigori Alexandrov en 1934, sur un scénario de Nicolaï Erdman, avec Leonid Outessov, Lioubov Orlova, Maria Strelkova, Elena Tiapkina...

Un scénario improbable (Un berger musicien est découvert et, arrivé à la ville, remplace un chef d'orchestre et triomphe à l'opéra avec son ensemble de jazz) et, à l'arrivée, un film très cocasse qui a emballé le public du Balzac !

"À la fin 1934 sort un film clé, Les Joyeux Garçons. C'est une comédie excentrique qui tente une récupération prolétarienne du jazz, musique des jeunes, des classes opprimées,antiacadémique. Numéros musicaux, folies de potaches et hommages à Charlot : on est loin de la stylisation "idéologique" et hypercontrôlée de Medvedkine. Loin aussi de l'usage, théorisé par les avant-gardes des années 20, des procédés "irréalistes" du cirque et du music-hall, à commencer par le maître
d'Alexandrov, Eisenstein : Alexandrov pêche à pleines mains
dans ces répertoires, mais sans approfondir, les vidant de toute charge expressive hétérodoxe. D'abord critiqué comme trop léger, "sans colonne vertébrale sociale", le succès populaire et l'écho à l'étranger, démontrant qu'"on sait rire en URSS", indiquent aux autorités qu'il y a là un terrain précieux à cultiver. Choumiatski proclame que le cinéma soviétique doit affronter l'avenir radieux communiste
"en riant et en chantant". Et Alexandrov a carte blanche…"
(source : Centre Georges Pompidou)



en savoir plus
 
 
Keaton/Chaplin : les maîtres du burlesque en ciné-concert
Dimanche 25 mars
>>> en savoir +
 
Deuxième rendez-vous avec les maîtres du burlesque, Keaton et Chaplin. Le programme du 25 mars était accompagné en direct par le pianiste Michaël Ertzscheid, qui étudie actuellement dans la classe d'improvisation de Jean-François Zygel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
"Les trois âges", de Keaton, était précédé d'un court métrage de Chaplin : "Caught in the Rain".
 
Autour de La Question
Dimanche 1er avril, 11h15
>>> en savoir +




 
Le théâtre de Chaillot présentait, du 8 mars au 7 avril, une pièce adaptée du livre d'Henri Alleg "La Question", mise en scène par François Chattot et interprétée par Jean-Pierre Bodin.
En lien avec cette actualité et en partenariat avec Chaillot, le Balzac proposait deux films le dimanche 1er avril, en présence des réalisateurs.

En 1958 paraissait aux Editions de Minuit un petit livre, "La Question", signé Henri Alleg. Ce fut une véritable bombe. Le journaliste, directeur d’Alger Républicain, y décrivait très précisément les tortures subies lors de son arrestation pendant la guerre d’Algérie. Dès lors, face aux oppresseurs et aux tortionnaires qui sévissent encore, l’auteur de "Mémoire algérienne" et des "Chemins d’espérance" n’aura cessé de poursuivre ce qu’il nomme « sa bataille pour l’humanité, pour la fraternité, contre toutes les entorses aux droits des hommes ».

Complice de théâtre depuis plus de vingt ans, Jean-Pierre Bodin, interprète, et François Chattot, metteur en scène et scénographe, s’emparent du témoignage d’Alleg, texte d’une actualité évidente.

PROJECTION DE FILMS AU BALZAC

Les thèmes de la torture en Algérie et de l’indépendance du pays ont inspiré de nombreux films. Nous vous proposons d’en découvrir deux :

"C’était pas la guerre", court-métrage de vingt-sept minutes d’Alexandrine Brisson – qui signe par ailleurs la composition musicale du spectacle à Chaillot – parle des événements qui précèdent l’indépendance, vus par les yeux d’une enfant. Programmé dans plusieurs festivals, le film, qui compte Jacques Bonnaffé parmi ses comédiens, a notamment obtenu en 2003 le prix du jury Jeune à Clermont-Ferrand, le prix du public à Lunel, ceux de la Jeunesse et de la Première œuvre à Grenoble. Actes Sud Juniors publie dans sa nouvelle collection Ciné-roman pour les enfants à partir de 13 ans le court-métrage en DVD, devenu roman sous la plume de sa réalisatrice. Il sera en vente à la librairie du théâtre.

"Un rêve algérien", long-métrage documentaire d’une heure cinquante écrit et réalisé par Jean-Pierre Lledo qui, exilé en France depuis 1993, demande à Henri Alleg de l’accompagner en Algérie – pays qui l’avait adopté depuis 1939 et pour lequel en 1957, face aux parachutistes, il fut prêt à sacrifier sa vie – afin d’y retrouver ses anciens compagnons de l’époque coloniale. Pour lui, Henri Alleg et ses compagnons sont surtout la preuve que face aux clivages ethniques de la colonisation française et du nationalisme algérien, une autre Algérie était possible.
 
Pochette Surprise
Dimanche 1er avril
>>> en savoir +














 
Au programme pour la Pochette Surprise du 1er avril, avec nos complices habituels Jacques Cambra et Aidje Tafial :

The Big Swallow (Angleterre, 1901)
Scène à Trucs
Réalisation : John Williamson
Un homme, qui refuse d’être filmé, s’approche de plus en plus de la caméra jusqu’à ce que nous ne voyions plus que sa bouche. Alors il l’ouvre et avale la caméra et l’opérateur…

Little Moritz enlève Rosalie (France, 1911, 8’)
Comique
Production : Pathé
Réalisation : Henri Gamblard
Avec : Sarah Duhamel
Rosalie écrit à Little Moritz, lui demandant de l’enlever. Ce qu’il fait, en tentant de la prendre dans ses bras. Mais Rosalie pèse 200 kilos…

Felix Gets the Can (USA, 1924, 6’)
Dessin animé de la série Félix le Chat
Production : Pat Sullivan Production
Réalisation : Pat Sullivan
Ne voulant pas rentrer bredouille de la pêche, Félix décide de faire un saut en Alaska où le saumon abonde.

The Blacksmith – Malec Forgeron (USA, 1922, 22’)
Production : Comique Films / First National
Réalisation : Buster Keaton, Malcom St Clair
Avec : Buster Keaton
Buster est employé chez le forgeron du village, avec qui il ne s'entend pas bien du tout. Ni avec la clientèle, d'ailleurs.

Cupid Gets His Man (USA, 1936, 7’)
Dessin animé de la série Rainbow Parade
Production : Van Beuren
Réalisation : Tom Palmer
Cupidon, dont les flèches touchent le cœur des amants, a parfois du mal à former les couples. Des renforts s'imposent...

Short Orders – Hem garcon ! (USA, 1923, 10’)
Burlesque de la série Stan Laurel
Production : Hal Roach Studios / Pathé Exchange Release
Réalisation : Percy Pembroke, Ralph Cedar
Avec : Stan Laurel, Marie Mosquini, Mark Jones, George Rowe, Eddie Baker, Jack Ackroyd, Charles Stevenson
Stan en serveur négligeant, et cuisinier improvisé, finit à la porte à coup de pied aux fesses.
 
Rencontre avec Michel Ocelot
Mardi 24 avril
>>> en savoir +










 
Pour la 3e "Ciné-Rencontre" avec le journal "La Croix", le Balzac a organisé une rencontre avec Michel Ocelot. Après la projection des films "Les 3 inventeurs" et "Princes et princesses", le débat était animé par Arnaud Schwartz, du service culture de "La Croix". De nombreux enfants étaient présents dans la salle, et ils ne se sont pas privés pour poser les questions qui leur tenaient à coeur (Comment on fait les diamants par exemple ?). Avec beaucoup de gentillesse et un sens certain de la pédagogie (on sent qu'il a l'habitude de ce genre de rencontre et qu'il aime ça) Michel Ocelot, qui avait apporté dans une petite boîte ses personnages articulés en papier blanc ou noir, a répondu à tout le monde. Petits et grands sont repartis enchantés.
 
Keaton/Chaplin en ciné-concert
Dimanche 29 avril
>>> en savoir +


 
Chaque mois, un grand film de Keaton précédé d'un court métrage de Chaplin, accompagnés en direct par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Au programme le 29 avril : "Collège", de Buster Keaton. Le film était précédé d'un court métrage de Chaplin : "The Rounders".
La séance était accompagnée au piano par Eri Kozaki.

 
Avant-première de Still Life
Lundi 30 avril
>>> en savoir +


 
En cette veille de 1er mai, nous avons proposé en avant-première pour le Club des amis du Balzac le nouveau film de Jia Zhang-Ke (dont nous avons déjà sorti "Platform", "Plaisirs inconnus" et "The World"). "Still Life", petit film indépendant sans vedette et sans argent, qui a raflé le Lion d'or à la dernière Mostra de Venise au nez et à la barbe de films plus installés, nous offre un plongeon sans filet au coeur de la Chine d'aujourd'hui. A cause de la construction d'un barrage gigantesque, projet démesuré qui fait la fierté du régime, des villages millénaires sont hâtivement démolis à coups de massue. Dans ce contexte apocalyptique, qui est l'un des visages de la Chine nouvelle, deux destins s'entrecroisent sans jamais se rencontrer : un homme est à la recherche de sa femme et de sa fille perdues de vue depuis seize ans ; une femme vient retrouver son mari parti travailler sur le barrage et dont elle n'a plus de nouvelles depuis deux ans... Dans ce monde grouillant où les nouveaux riches côtoient les plus démunis, tout s'achète et tout se monnaye. Et pendant ce temps, le barrage avance et l'eau monte...
La projection était précédée d'une petite dégustation de canapés offerte par nos voisins du restaurant Flora Danica. Le saumont était, comme d'habitude, tendre à souhait !

 
Pochette Surprise
Dimanche 13 mai, 11h
>>> en savoir +
















 
Au programme le 13 mai, toujours avec Jacques Cambra et Aidje Tafial :

Sinbad le marin (USA, 1935, 7’)
Dessin animé de la série Comicolor
Production : Celebrity Pictures
Réalisation : Ub Iwerks
Le bateau de Sinbad, le sympathique marin, est attaqué par des pirates. Alors que la situation semble désespérée, notre héros, aidé de son perroquet, va tenter de retourner la situation.

It’s the Cat (USA, 1926, 8’)
Dessin animé de la série “Out of the Inkwell”
Production : Fleischer Studios
Réalisation : Dave & Max Fleischer
Koko et son chien vont se produire dans un music-hall pour une représentation unique en son genre. Un public de jeunes chats va venir assister à ce spectacle exceptionnel...

The Boat – Capitaine au long cours (USA, 1921, 27’)
Burlesque de la série Buster Keaton
Production : Comique Films / First National
Réalisation : Buster Keaton, Eddie Cline
Avec : Buster Keaton, Sybil Seely
Buster après plusieurs essais catastrophiques, finit par réaliser son rêve : il part en croisière avec femme et enfants sur un bateau construit de ses mains. Survient alors une tempête qui mettra à l'épreuve le bateau, et le père de famille!

La petite magicienne (France, 1900, 1’)
Scène à trucs
Production : Gaumont
Réalisation : Alice Guy Blache
D'une étincelle, une gentille petite magicienne surgit et se livre à une grande scène de prestidigitation, pour disparaître après dans une grande flambée.

Every Man for Himself (USA, 1924, 12’)
Burlesque de la série “Our Gang”
Production : Hal Roach - Pathé
Réalisation : Robert Mac Gowan
Afin de se payer l’équipement de boxe dont ils ont besoin, les petites canailles s’improvisent laveurs de chaussures, avec une technique bien à eux. En ce qui concerne la boxe, ils trouvent fort à faire avec un nouveau venu dans le quartier qui semble doué du don d’ubiquité, et pour cause...

Boireau Spadassin (France, 1913, 5’)
Comique
Production : Pathé
Avec : André Deed

Tarif normal : 9 euros - Réduit : 6 euros

 
Le Cabinet du Docteur Caligari, en ciné-concert
Dimanche 13 mai, 20h30
>>> en savoir +
 
Le film de Robert Wiene, grand classique du cinéma expressionniste allemand, était présenté en ciné-concert, avec Aidje Tafial (batterie) et Vinnie Peirani (accordéon).
 
Le goût du court !
Samedi 9 juin
>>> en savoir +


 
L’une qui parle avec des inconnus répondant à ses appels, l’autre qui assiste à un règlement de compte entre ses frères…
L’une qui aide son danseur de mari à revivre ses heures de gloire, l’autre qui tente d’apprivoiser les animaux domestiques qui l’entourent…
L’une qui s’interroge sur son désir de maternité, l’autre qui s’angoisse des dérèglements sonores qui l’affecte…

Spectatrices, actrices, six films comme autant de portraits de femmes.

Francis Gavelle, programmateur de la matinée

Les spectateurs de la 24e édition du "goût du court !" ont découvert les films suivants :

Décroche, de Manuel Schapira
Mon miroir, de Nicolas Birkenstock
En tus brazos, de FX Goby, Edouard Jouret & Matthieu Landour
Ménagerie intérieure, de Nadège de Benoît-Luthy
Une fille normale, de Laurette Polmanss
Echo, de Yann Gozlan

A l'issue du débat en présence des réalisateurs, ils ont voté pour désigner leurs deux films préférés. Sont arrivés en tête : "Décroche" et "En tus brazos". Ces deux films sont en lice pour le "Prix du public 2007".

Remerciements :
Agence du Court Métrage, Epoque Films, Bianca Films, Premium Films, Supinfocom, Blow-up Film Production, Aurora Films, La Big Family, Elena Films, 24 25 Production, Les Films au long cours.



en savoir plus
 
 
Pochette Surprise
Dimanche 10 juin
>>> en savoir +






 
Les séances "Pochette Surprise" ont lieu un dimanche par mois à 11 heures. Elles sont animées par le pianiste Jacques Cambra et font découvrir les perles du cinéma muet avec l'ambiance du cinéma d'autrefois. La programmation est assurée par Serge Bromberg (Retour de Flamme).
Petit plus : une délicieuse glace Ben&Jerry's est offerte à chaque spectateur !

Puzzle (USA, 1923, 7’)
Dessin animé de Dave et Max Fleischer
Série : Out of the inkwell
Production : Fleischer Studios
Max voudrait faire un puzzle bien tranquillement, mais Koko, que le sujet intéresse également, vient sans arrêt le perturber dans son travail.


Molly Moo Cow et Robinson Crusoë (USA, 1936, 7’)
Dessin animé de Burt Gillett
Série : Rainbow Parade
Production : Van Beuren
Molly, la sympathique vache, fait naufrage sur l'île de Robinson. Elle va bientôt se rendre fort utile en partant au secours de ce dernier, fait prisonnier par des sauvages.

Charlot patine (USA, 1916, 23')
Burlesque de Charles Chaplin
Charlot, garçon de restaurant, n'a qu'une passion ; le patinage. A la patinoire où il se précipite après son service, il retrouve certains clients mécontents.

Duel au Shrapnell (5’)

Buster’s Spook – La Maison aux fantômes (USA, 1929, 12’)
Burlesque de Samuel Newfield
Production : Stern Brothers – Universal
Avec : Arthur Trimble, Doreen Turner
Par un soir d’orage, Buster et sa petite amie se réfugie dans une étrange demeure, qui ressemble fort à une maison hantée

Rugby (France, 1950, 0’34)
Parodie
Production : Varia Film - Havas
Bref historique humoristique et insolite du premier mach de rugby, entre deux équipes d’hommes préhistoriques vêtues de peaux de bêtes, et dans le rôle du ballon, un cochon bien vivant !

 
La Volonté du mort, en ciné-concert
Dimanche 17 juin, 21h
>>> en savoir +






 
Avec Laura La Plante, Creighton Hale...

Dans un château hanté, le notaire Crosby a convoqué les héritiers potentiels de Cyrus West, un milliardaire solitaire et grincheux décédé vingt ans auparavant. Rongés par une attente exacerbée, les proches du défunt apprennent que la jeune Annabelle est la seule héritière de toute la fortune...

Sorte de macabre chasse au trésor en huis clos, La volonté du mort est l’un des films d’épouvante les plus réussis des débuts du cinéma. Sur un scénario où chaque énigme en appelle une autre, Paul Leni a construit une dramaturgie de l’ombre et de la lumière. Mais le film est également plein d’humour : archétype des films de maison hantée, il enchaîne à un rythme effréné tous les clichés d’un genre pourtant encore très neuf au cinéma, dans une sorte de parodie de tous les films à venir.

Accompagnement musical : une formation de 13 musiciens sous la direction de Mauro Coceano

Musique originale composée et dirigée par Mauro Coceano
Piano : Mauro Coceano - Chant, piano : Claire Lavandier - Flûte, piano : Hiroko Sugiura - Flûte, saxophone : Agnès Denamur - Violon : Meg Morley, Sylvie Hébrard, István Ribardière - Alto : Jérôme Eskenazi - Violoncelle : Pat Griffiths et Jean-Sébastien Oudin - Contrebasse : Marine Tan-Si - Clarinette et clarinette basse : Aurélie Pichon - Saxophone baryton et soprano : Bastien Feres.

Les répétitions ont été menées dans le cadre d’un stage organisé par l’Espace 1789 à Saint-Ouen et le Festival d’Anères.
 
Festival International des Pléiades
Samedi 23 juin
>>> en savoir +


 
Communiqué de presse

Festival International des Pléiades
Festival International de Films Courts
4ème édition. 15-24 juin 2007
www.pleiadesfestival.com

Paris, le 5 Mai 2007

Jean-Jacques Beineix parraine la 4ème édition du Festival International de films des Pleiades

La 4ème édition du Festival International des Pléiades, qui se tient simultanément dans plusieurs villes du monde, présente une sélection de dix films courts de nouveaux créateurs en compétition, en regard de premiers films de réalisateurs confirmés. Il aura lieu du 15 au 24 Juin 2007. Jean Jacques Beinex en est cette année le président.

Le principe du Festival des Pleiades est de diffuser à un large public en salle une sélection d'environ une heure trente d'une quinzaine de films courts de deux à quinze minutes. Ces petits chefs-d'oeuvres démontrent le savoir-faire et la créativité de leurs auteurs. Cette année figurent notamment en compétition des films de Michael de Wit, Alexis Ferrebeuf, Marcos Efron, Stephen Mills, et Christopher Thomas Allen, couvrant des genres allant de la fiction classique et de l'animation aux nouvelles techniques comme le stop motion.

Jean Jacques Beinex, réalisateur de 37°2 le matin et de Diva, succès mondiaux, en est cette année le président. Son premier court métrage, "Le chien de Mr Michel" qui a reçu le prix du festival de Trouville en 1977 sera proposé hors compétition. Dans cette catégorie figurent également un film court de Peter Greenaway, "H for House", réalisé en 1973.

Le succès des éditions précédentes auprès du public et de la presse a favorisé la croissance du festival. L’édition 2007 des Pléiades aura ainsi lieu au même moment à Paris, Saint-Cloud, Tokyo, Kamakura, Yokohama, Londres, Milan, Sofia et San Francisco.

L’audience devrait avoisiner près de 5000 spectateurs en salle et plus de 30 000 par le biais des nouveaux médias. Dans chacune des villes, des séances de projection sur grand écran dans des cinémas d’exception, comme le Balzac à Paris, et des rencontres avec certains des réalisateurs seront organisées. MySpace est l'un des nouveaux partenaires. Le président attribue le grand prix et le prix du public est décerné lors des projections. Tous les résultats sont publiés sur le site du festival.

Pour toute information :
Lucie Guillot – lucieguillot@gmail.com


en savoir plus
 
 
Keaton/Chaplin en ciné-concert
Dimanche 24 juin, 11h
>>> en savoir +




 
Michael Ertzscheid, élève de Jean-François Zygel dans la classe d'improvisation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris a accompagné au piano deux films : "A Film Johnnie", de Charles Chaplin et "Cadet d'eau douce", de Buster Keaton.


en savoir plus
 
 
Concours de sortie
Vendredi 29 juin à 11h
>>> en savoir +
 
Le concours de sortie de la classe d'improvisation au piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris a eu lieu cette année au Balzac le vendredi 29 juin à 11h.
Deux films étaient accompagnés en direct au piano par les candidats Eri Kozaki et Michaël Ertzscheid :

One Week (La Maison démontable), de Buster Keaton et Eddie Cline (1920, 25’)

The Playhouse (Frigo Fregoli), de Buster Keaton et Eddie Cline (1921, 22’)

Cette séance pas comme les autres, gratuite et ouverte au public, était présentée par Jean-François Zygel.
 
Avant-première : Le Jardin des Finzi-Contini
Lundi 2 juillet 2007
>>> en savoir +


 
Dernière soirée du Club des amis du Balzac avant l'été, en très bonne compagnie : nous avons eu le bonheur de voir (ou revoir) le magnifique film de Vittorio De Sica, "Le Jardin des Finzi-Contini", adapté du non moins magnifique roman éponyme de Giorgio Bassani.
Isabelle Durin (violon) et Grégoire Baumberger (piano) ont offert à ce film une première partie musicale juste et sensible, en interprétant des oeuvres de George Perlman, John Williams et Ernest Bloch.
 
Rétrospective Lubitsch en ciné-concert
2 au 14 juillet 2007
>>> en savoir +


 
En 2007, le Balzac a participé au festival Paris Cinéma et proposé une rétrospective Lubitsch - période muette - avec quatre séances en ciné-concert.

- Dimanche 8 juillet, 20h30
Quand j’étais mort… (Als ich tot war) (1916, All, 37min) + Les Filles de Kohlhiesels (Kohlhiesels Töchter) (1920, All, 61min)
Présentation : Serge Bromberg
Accompagnement musical : pour le 1er film, Serge Bromberg (piano) et, pour le second, Roch Havet duo (piano, machines)

- Lundi 9 juillet, 20h30
La Chatte des montagnes (Die Bergkatze) (1921, All, 85min)
Présentation : N.T. Binh
Accompagnement : Aidje Tafial (batterie)

- Mardi 10, 20h30
Je ne voudrais pas être un homme (Ich Möchte kein Mann sein) (1918, All, 45min) + La Poupée (Die Puppe) (1919, All, 57min)
Présentation : Matthias Steinle
Accompagnement : Jacques Cambra (piano), Wilfrid Arexis (trombone), Christophe Ricard (basse, contrebasse)

- Jeudi 12 juillet, 20h30
La Princesse aux huîtres (Die AusternPrinzessin) (1919, All, 63min)
Présentation : Jean-Loup Bourget
Accompagnement : Jean-François Zygel (piano + carte blanche)

 
11 septembre / Intolérance, de D. W. Griffith
Mardi 11 septembre
>>> en savoir +


 
Après une séance fin août en pré-ouverture de la 64e Mostra de Venise, le Balzac a eu le plaisir d'accueillir la projection haute définition en avant-première de la version entièrement restaurée (dix ans de travail) du film culte de D. W. Griffith, "Intolérance". Les spectateurs présents ont ainsi pu apprécier le film dans des conditions techniques exceptionnelles et découvrir la Suite symphonique composée par Antoine Duhamel et Pierre Jansen (présents dans la salle) et interprétée par l'Orchestre National d'Ile-de-France.
 
Le goût du court !
Samedi 6 octobre 2007
>>> en savoir +






 
Le 6 octobre, nous avons fêté la 25e édition du "goût du court !", avec une très belle sélection de courts métrages et plein de surprises...

En lever de rideau :
Big Family, de Cyril Cohen

Puis :
Manon sur le bitume, d’Elizabeth Marre et Olivier Pont
Irinka et Sandrinka, de Sandrine Stoïanov
Pour de vrai, de Blandine Lenoir
L’Evasion, d’Arnaud Demuynck
Regarde-moi, d’Olivier Lécot
Premier voyage, de Grégoire Sivan

Pour cette séance anniversaire, la salle était (plus que) pleine. Nous avons organisé une petite tombola pour faire gagner au public 5 paniers garnis du court (un mug et un bon paquet de café Starbucks ; le DVD sur la trilogie chorégraphique d'Arnaud Demuynck édité par les Films du Nord ; le DVD "Résidence du Studio Folimage" paru chez Montparnasse ; le dernier numéro du journal Bref et le DVD "la petite collection" : le DVD "Semaine internationale de la critique 2007" édité chez Chalet Pointu ; le DVD du "goût du court ! 2004" co-édité par le Balzac ; des invitations pour le Balzac). Les cinq gagnants sont repartis enchantés !

Enfin, plusieurs fidèles de la manifestation sont venus avec un gâteau sous le bras. Tout le monde a ainsi pu déguster un petit bout de pâtisserie en sortant, dans une ambiance plus que sympathique.

Après dépouillement des nombreux bulletins de vote, deux films arrivent en tête des suffrages :

Manon sur le bitume, d'Elisabeth Marre et Olivier Pont
Premier Voyage, de Grégoire Sivan

Ces films sont sélectionnés pour le vote final 2007 qui aura lieu à la fin de l'année.


en savoir plus
 
 
De Jean Rouch à Jean Genet : Approches du rituel
Lundi 8 octobre 2007
>>> en savoir +


 
En partenariat avec le théâtre de l'Athénée, nous avons proposé une soirée autour de la pièce "Les Nègres", de Jean Genet, à l'affiche de l'Athénée du 27 septembre au 20 octobre, dans une mise en scène de Cristèle Alves Meira.
En guise de lever de rideau, les comédiens du spectacle nous ont offert une petite variation chorégraphique sur le thème du double.
Puis nous avons projeté deux films de Jean Rouch (dont on sait qu'il a beaucoup marqué Jean Genet) : "Les Maîtres Fous" (1955)et "Moi, un Noir" (1959).



en savoir plus
 
 
Pochette Surprise !
Dimanche 14 octobre 2007, 11h
>>> en savoir +


 
Les films de cette première séance de la saison étaient accompagnés par Jacques Cambra (piano), Aidje Tafial (batterie) et Booster (machines). Une belle salle et des films toujours aussi truculents choisis dans l'inépuisable catalogue Lobster.

AN ELEPHANT NEVER FORGETS
Usa 1935
DESSIN ANIME
Série : COLOR CLASSIC
Production : FLEISCHER STUDIOS
Réalisation : Dave FLEISCHER
Les écoliers du village sont turbulents et chahutent sans cesse. Le jeune éléphant encaisse les coups, mais saura se
rappeler qui les lui a donnés.
Sonore Couleur 7'02

BIG HEARTED BOSKO
Usa 1932
DESSIN ANIME
Série : BOSKO
Production : WARNER
Réalisation : Hugh HARMAN
C'est l'hivers. Bosko, as du patinage, découvre un orphelin abandonné et se transforme en bonne d'enfant.
Sonore N & B 6'19

LE PARAVENT MYSTERIEUX
France 1903
SCENE A TRUCS
Production : PATHE
Réalisation : Gaston VELLE
Film à trucs... le magicien se coupe les membres et se reconstitue à l'aide de l'un de ses bras qui ramasse les restes de son corps.
N & B 0'48

FIRE FIGHTERS
Usa 1922
Burlesque
Série : OUR GANG
Production : HAL ROACH - PATHE
Réalisation : Robert Mac GOWAN, Tom Mc NAMARA
Avec : OUR GANG, George ROWE
Quand le gang se transforme en brigade de pompiers, il est à souhaiter qu'il n'y ai pas le feu en ville.
N & B 25'28

RING UP THE CURTAIN
Usa 1919
BURLESQUE
Série : HAROLD LLOYD
Production : HAL ROACH - PATHE
Avec : Harold LLOYD, Harry “Snub” POLLARD, Bebe DANIELS
Harold dans les coulisses d'un théâtre va mettre en péril la représentation, ainsi que la carrière d'une jeune actrice pour laquelle il a le béguin.
N & B 10'00

BOIREAU EMPOISONNEUR MALGRE LUI
France 1913
COMIQUE
Production : PATHE
Réalisation : Henri GAMBARD
Avec : André DEED, Valentine FRASCAROLI
Boireau joue les apprentis pharmaciens.
Muet sonorisé N & B 9'16

RUGBY
France 1950
PARODIE
Production : VARIA FILM - HAVAS
Bref historique humoristique et insolite du premier mach de rugby, entre deux équipes d’hommes préhistoriques vêtues
de peaux de bêtes, et dans le rôle du ballon, un cochon bien vivant!
0'34
 
Cette année, on rit de résistance au Balzac
Lundi 15 octobre 2007
>>> en savoir +










 
En écho à la saison 2007-2008 du Théâtre du Rond-Point, le rire de résistance résonne aussi au Balzac !

Comment survivre en milieu hostile ? Cinq monuments de drôlerie qui terrassent la bêtise, présentés au Balzac par des artistes à l'affiche au Rond-Point.

Premier rendez-vous avec "Les Montagnes bleues" d'Eldar Chenguelaïa (Géorgie, 1983). Le film était présenté par Jackie Berroyer.

Un jeune romancier hante la maison d'édition dans laquelle il espère faire publier son roman Les montagnes bleues. Plein d'une juvénile ardeur, il distribue son manuscrit à tout le personnel du comité de lecture : il reçoit un accueil favorable, tous s'empruntent le manuscrit, dont le nombre d'exemplaires est insuffisant, pour le lire le soir même. Mais constamment entravés dans leur « méditation littéraire » par les multiples problèmes matériels qui retardent leur travail, les employés ne lisent rien et recréent dans leurs bureaux un univers rassurant où leurs petites occupations personnelles envahissent le temps du travail. Le directeur général fait face à tous les problèmes, d'intendance, d'édition et de repas d'affaires avec un imperturbable sang-froid, et une inefficacité qui semble justifier l'incompétence générale. Le jeune écrivain erre toujours dans les couloirs, en quête d'un avis sur son œuvre, que personne n'a lue, que tous ont perdue, et d'une décision du comité de lecture qui, enfin réuni, ne parvient qu'à approuver le titre, et s'en remet, pour le contenu, à une improbable instance supérieure. La situation matérielle s'aggrave, l'immeuble, dont les murs sont attaqués à la fois par le terrain de motoball voisin qui les ébranle, et par la construction d'un métro qui ruine leurs fondations, s'effondre au moment où un cortège d'invités de marque vient boire et danser avec l'élite intellectuelle du pays ! Tous se sauvent sous les gravats, éperdus, mais liés enfin par une solidarité, que le seul instinct de conservation mobilise…
 
Ciné-Rencontre La Croix
Mardi 16 octobre,
>>> en savoir +


 
La 4e Ciné-Rencontre organisée avec le journal "La Croix" a eu lieu le mardi 16 octobre à 20h, sur le thème de la dette de l'Afrique. Précédé de la projection du film d'Abderrahmane Sissako, "Bamako", le débat était animé par Jean-Claude Raspiengeas. Parmi les intervenants, le réalisateur du film et l'économiste Philippe Chalmin, spécialiste entre autres de l'Afrique et des matières premières. Deux cents personnes environ assistaient à cette rencontre et les échanges étaient aussi passionnés que passionnants.
 
Les grands burlesques du dimanche matin
Dimanche 21 octobre, 11h
>>> en savoir +




 
Un dimanche par mois, rendez-vous avec les grands classiques du burlesque, accompagnés en direct au piano par les élèves de la classe d'improvisation au piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Le dimanche 21 octobre, nous programmions "Safety Last"(Monte là-dessus), incontournable du burlesque avec Harold Lloyd. Le film était accompagné en direct au piano par Eri Kozaki.
 
Avant-première
Dimanche 21 octobre
>>> en savoir +


 
Nous étions particulièrement heureux et fiers de pouvoir présenter en avant-première aux membres du club le nouveau film, très attendu, d'Alain Corneau, Président de l'association des amis du Balzac. Chose faite, une fois n'est pas coutume, un dimanche soir, devant une salle pleine, après des petites mises en bouche offertes par notre voisin des Champs-Elysées, le Flora Danica.
 
Soirée Carmen
Lundi 22 octobre, 21h
>>> en savoir +
 
L'histoire de Carmen a donné lieu à de très nombreuses adaptations et interprétations plus ou moins libres... Nous en avons proposé deux : la première est signé Cecil B. De Mille (1915), la seconde Charles Chaplin (A Burlesque on Carmen, 1915).
Les deux films étaient présentés en ciné-concert. Avec Roch Havet (piano), Guillaume Dutrieux et Booster (guitares, machines). Formidable prestation de ces musiciens vraiment bourrés de talent et d'humour.
 
Soirée Jekyll & Hyde
Mardi 6 novembre, 21h
>>> en savoir +






 
Deux films au programme :
Dr Jekyll & Mr Hyde, de John Robertson
Avec : John Barrymore, Martha Mansfield, Brandon Hurst, Charles Lane, George Stevens, Nita Naldi

Suspense et malaise sont au rendez-vous avec d’impressionnantes transformations du célèbre acteur John Barrymore.

La performance d'acteur réalisée par John Barrymore dans ce grand film classique de 1920, lui valut d'être acclamé comme étant le plus grand acteur du cinéma du moment. Quasiment sans maquillage et avec un minimum de trucages, Barrymore ne compta que sur son époustouflant talent d'acteur et son jeu de scène extraordinaire pour exercer la mutation entre ses deux personnages. Il alla jusqu'à se disloquer la mâchoire pour réussir à merveille son rôle. Un véritable tour de force...

Le film était suivi d'un pastiche avec Stan Laurel.

Sur une musique originale de Christofer Bjurström
Interprétée sur scène par Daniel Palomo-Vinuesa au traitement électronique, Pierre Stéphan au violon
et Christofer Bjurström au piano et flûtes.
 
Pochette Surprise
Dimanche 11 novembre, 11h
>>> en savoir +










 
Jacques Cambra était accompagné d'Aidje Tafial (batterie). La traduction et la lecture des intertitres était assurée par Nicolas Carpentier.

PRESTO CHANGE’O
Usa 1939
DESSIN ANIME
Série : MERRIE MELODIES - 2ème série Couleur
Production : WARNER
Réalisation : Chuck JONES
Avec : Bugs Bunny
Un chien échappe à la fourrière en entrant dans une maison de magicien.
Une des premières apparitions de Bugs Bunny à l'écran.
Sonore Couleur 7'11

BIG MAN FROM THE NORTH
Usa 1931
DESSIN ANIME
Série : BOSKO
Production : WARNER
Réalisation : Hugh HARMAN
Bosko est chargé de ramener " mort ou vivant ", un bandit. Alors qu'il entre dans un bar, il découvre une jeune fille. C'est
alors que...
Sonore N & B 7'25

THE SHOW
Usa 1922
BURLESQUE
Série : OLIVER HARDY
Production : VITAGRAPH
Réalisation : Larry SEMON, Norman TAUROG
Avec : Larry SEMON, Oliver HARDY, Frank ALEXANDER, Lucille CARLISLE, Betty YOUNG, Alice DAVENPORT, Al
THOMPSON, Pete GORDON, Frank COLEMAN, Jack MILLER, Grover LIGON, Bill HAUBER, Coy WATSON, 40
Chorus Girls
Larry, accessoiriste dans un music-hall, fait échouer un vol de bijoux. Inspiré du célèbre sketch de la troupe de Fred
Karno “Mumming Birds“.
Muet sonorisé (stéréo) N & B 25'30

TWO GUN GUSSIE
Usa 1918
BURLESQUE
Série : HAROLD LLOYD
Production : HAL ROACH - PATHE
Avec : Harold LLOYD, Harry “Snub” POLLARD, Bebe DANIELS
Harold fils de bonne famille décide de quitter le cocon familial et se retrouve joueur de piano dans un bar de l'ouest. Un
dangereux criminel entre un jour dans le bar et le fait passer au yeux du shérif pour un tueur recherché de tous.
N & B 10'00

ARTHEME SORCIER
France 1913
COMIQUE
Production : ECLIPSE
Réalisation : Ernest SERVAES
Avec : Ernest SERVAES
Arthème vole la baguette magique d’un magicien et s’amuse à faire disparaître et réapparaître les choses et les gens.
N & B 5'13

PRINCESS NICOTINE
Usa 1909
TRICK FILM
Production : VITAGRAPH
Réalisation : J. Stuart BLACKTON
Avec : Gladys HULETTE, Paul PANZER

 
Le journal d'une fille perdue, de Pabst, en ciné-concert
Lundi 19 novembre, 21h
>>> en savoir +






 
Le Journal d’une fille perdue (1929)
Réalisation : G. W. Pabst
Avec Louise Brooks, Joseph Rovensky, Vera Pawlowa

Après "Loulou", Pabst retrouve l'inoubliable Louise Brooks pour un chef d'oeuvre, véritable brûlot contre la bourgeoisie hypocrite qui fut à l'époque assassiné par la censure.

Ce film magnifique était accompagné au piano solo par Giovanni MIRABASSI.

Thymiane, fille du pharmacien Henning, est séduite par le préparateur de son père, Meinert. Ce dernier refuse de l'épouser lorsqu'il apprend qu'elle est enceinte. A sa naissance, le bébé est mis en nourrice et la mère enfermée dans une sévère maison de redressement. Thymiane réussit à s'évader et trouve refuge dans une maison close...

"N'ayons pas peur des mots.
Nous sommes en face d'un chef d'œuvre.
Rarement la beauté cinématographique n'aura été aussi près de l'efficacité du langage. Dans un tout d'une cohérence absolue, l'art de Pabst harmonise la photogénie des visages, la fluidité du montage, la présence significative des décors, le rôle des objets, la justesse des éclairages et la position privilégiée de la caméra..."

 
La Croisière du Navigator, de Donald Crisp, en ciné-concert
Dimanche 25 novembre
>>> en savoir +




 
Un dimanche par mois, un grand classique du cinéma burlesque accompagné au piano par les élèves de la classe d'improvisation du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris.

Buster Keaton, dans "La Croisière du Navigator", était accompagné en trio par Pierre Mancinelli (piano), David Mancinelli (violon) et Michel Peres (contrebasse).
 
Le CRAZY BIG BAND au Balzac !
21, 22, 23, 24 et 25 novembre
>>> en savoir +
 
Un orchestre jazz de 20 musiciens 5 soirs de suite au Balzac, pour des premières parties qui swinguent…

Le CRAZY BIG BAND, dirigé par Thierry Lalo; a proposé 5 concerts exceptionnels au Balzac en première partie du film de Fatih Akin, "De l’autre côté" les 21, 22, 23, 24 et 25 novembre 2007.

Créé et dirigé depuis 2004 par Thierry Lalo, ce projet permet à de jeunes musiciens talentueux de participer à un big band de grande qualité, au sein duquel sont interprétés les arrangements "classiques" ; Le répertoire joué est emprunté essentiellement aux grands arrangements «classiques- modernes» du big band. Il est constitué des pièces de Sammy Nestico, Bob Mintzer, Oliver Nelson, Quincy Jones, Matt Harris...
 
Rire de résistance (suite)
Lundi 26 novembre 2007, 20h30
>>> en savoir +


 
En écho à la saison 2007-2008 du Théâtre du Rond-Point, le rire de résistance résonne aussi au Balzac !

Comment survivre en milieu hostile ? Nous proposons cinq monuments de drôlerie qui terrassent la bêtise, présentés par des artistes à l'affiche au Rond-Point.

Pour ce deuxième rendez-vous, les spectateurs ont découvert un film espagnol irrésistible, présenté par Jean-Michel Ribes lui-même.

Le Bourreau, de Luis Garcia Berlanga (Espagne, 1h59, 1963)
Avec Nino Manfredi, Emma Perrella, Jose Isbert, Jose-Luis Lopez, Angel Alvarez
En épousant la fille d'un bourreau, Jose Luis doit à son tour exercer ce métier. Mais le jour de sa première exécution, il s'y refuse et les gardiens doivent le conduire de force. Apres avoir accompli son devoir, il jure de ne jamais recommencer. Son beau-père lui explique que lui aussi avait dit cela quelques années auparavant.
Berlanga a l’art des charges féroces masquées sous une apparente bonhomie. Son humour noir, servi par un merveilleux Manfredi, est particulièrement dévastateur.

 
Le goût du court !
Samedi 1er décembre, 10h à 13h
>>> en savoir +


 
La 26e édition du "goût du court !", les brunches du court métrage, a eu lieu samedi 1er décembre.

L’être humain dans tous ses états…

De Nadine, épuisée par les crises de délire de son père, au petit garçon découvrant les lumières de la ville…
De Raymond, véritable rat de laboratoire, à la jeune amoureuse éperdue au bord de l’autoroute…
De Lou, retrouvant son père pour Noël, aux deux comédiennes attendant le résultat d’un casting…

Et l’être humain, fossoyeur de lui-même à Hiroshima, se souvenant… et oubliant toujours ?

Francis Gavelle, programmateur de la matinée

10h
Accueil petit-déjeuner Starbucks Coffee

10h30
Raymond, de Fabrice Le Nezet, François Roisin & Jules Janaud
Comment on freine dans une descente ?, d’Alix Delaporte
La route, la nuit, de Marine Alice Le Du
Le pont, de Vincent Bierrewaerts
200 000 fantômes, de Jean-Gabriel Périot
Stencil, de Dominique Laroche
Dire à Lou que je l’aime, de Hedi Sassi

12h15
Débat avec les réalisateurs et vote du public

A l'issue du débat, le public a voté pour désigner ses deux films préférés. Sont arrivés en tête : "Dire à Lou que je l'aime" et "Le Pont". Ces deux films sont donc en lice pour le "Prix du public 2007".

Remerciements :
Agence du Court Métrage, Autour de Minuit Productions, Why Not Productions, Lowendal Films, Les Films du Nord, Envie de Tempête Productions, Un soir… un grain asbl, Capharnaüm Production.




en savoir plus
 
 
King of Comedy : une soirée avec l'Athénée
Lundi 3 décembre
>>> en savoir +
 
L'Athénée Théâtre Louis Jouvet présentait à partir du 28 novembre "Les Sunshine Boys", un spectacle adapté de la pièce de Neil Simon par une compagnie flamande, Comp.Marius.
Après un lever de rideau offert par deux des comédiens du spectacle, le Balzac a proposé une version cinématographique de cette même pièce, réalisée par Herbert Ross, avec Walter Matthau et George Burns.

Les Sunshine Boys
Al Lewis et Willy Clark, deux inséparables légendes de l’âge d’or de la comédie télé américaine sont plus connus sous le nom de The Sunshine Boys, titre de l’émission restée dans le souvenir de chaque américain qui les retrouvait avec délice pendant un demi-siècle. Déjà alors, leurs disputes sont incessantes : Al est aussi irascible et difficile que Willy est raisonnable et arrangeant et ils finissent par se fâcher à mort lorsque Willy prend sa retraite après une carrière de 43 ans ! Alors, lorsqu’un producteur leur propose de remonter sur le plateau pour reprendre leur duo mythique, que peut-il se passer ? Le salaire est alléchant, ils se retrouvent donc devant les caméras, mais les deux sexagénaires pètent les plombs et leur sketch reprend, rôdé, pour notre plus grand plaisir. La compagnie flamande adapte ce vaudeville new-yorkais, un classique du genre avec toutes ses bonnes trouvailles, ses gags habituels, mais à la sauce “Marius” et réussit avec un minimum de moyens et des comédiens excellents à mettre en scène ce grand sketch, véritable ping-pong verbal, joute comique désopilante en nous faisant rire aux larmes. Un résultat hilarant !

Neil Simon
Né à New York en 1927, est surnommé aux USA “The King of Comedy”, il est l’auteur de théâtre le plus joué après Shakespeare. Il a débuté sa carrière en écrivant des sketches pour Woody Allen et Mel Brooks. Son grand succès The odd Couple est constamment joué par les troupes amateurs. The Sunshine Boys, écrite en 1972, a inspiré une version filmée en 1975 avec Walter Matthau et un remake en 1997 avec Peter Falk, Woody Allen et Sarah Jessica Parker.

 
Pochette Surprise
Dimanche 9 décembre, 11h
>>> en savoir +
 
Dimanche 9 décembre, Jacques Cambra (piano) était accompagné de Aidje Tafial (batterie) et Booster (guitare, machines).

Films programmés :

ALL'S FAIR AT THE FAIR
Usa 1938
DESSIN ANIME
Série : COLOR CLASSIC
Production : FLEISCHER STUDIOS
Réalisation : Dave FLEISCHER
Venez découvrir la vie du 21ème siècle. Les robots de toutes sortes vous faciliteront l'existence.
Sonore Couleur 8'19

BOSKO THE DOUGHBOY
Usa 1931
DESSIN ANIME
Série : BOSKO
Production : WARNER
Bosko, vaillant soldat dans les tranchées, part secourir ses camarades la fleur au fusil.
Sonore N & B 6'31

COME FU CHE L’INGORDIGIA ROVINO IL NATALE A CRETINETTI
Italie 1910
COMIQUE
Production : ITALA FILM
Avec : André DEED
Le soir de Noël Gribouille s'endort après avoir mangé toutes les friandises du sapin. Il s'endormira et son rêve
l'entraînera dans un cauchemar ou il passera du paradis à l'enfer.
Muet N & B 11'35

MY WIFE'S RELATIONS
Usa 1922
Burlesque
Série : BUSTER KEATON
Production : COMIQUE FILMS / FIRST NATIONAL
Réalisation : Buster KEATON, Eddie CLINE
Avec : Buster KEATON, Kate PRICE
Buster, traîné un peu à son corps défendant devant un tribunal du quartier polonais se retrouve marié à une épouse
tyrannique. Celle-ci vit avec sa famille qui rend l'existence de Buster insupportable, jusqu'au jour où une lettre laisse
supposer qu'il est un riche héritier.
Muet sonorisé N & B 24'03

THE CHAMPEEN
Usa 1923
BURLESQUE
Série : OUR GANG
Production : HAL ROACH - PATHE
Réalisation : Robert Mac GOWAN
Avec : OUR GANG
Voyant deux garnements se bagarrer pour les yeux d’une belle, Little Sammy leur propose de poursuivre leur combat
sur un ring. Dans la salle surchauffée, le combat s’engage.
N & B 12'50

HOW TO STOP A MOTOR CAR
Angleterre 1902
SCENE A TRUCS
Production : HEPWORTH
Réalisation : Cecil HEPWORTH
Muet N & B 1'03
 
Ciné-Rencontre
Lundi 10 décembre 2007
>>> en savoir +




 
Le Prix Nobel de la Paix 2007 a été attribué à Al Gore et au Giec (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, qui regroupe 2500 chercheurs de plus de 130 pays) pour "leurs efforts visant à renforcer et propager la prise de conscience des changements climatiques dus à l'homme, et jeter les bases des mesures nécessaires pour contrer de tels changements".
Le prix a été formellement remis le 10 décembre. Nous avons projeté ce soir-là le film d'Al Gore "Une vérité qui dérange" et le débat qui a suivi était consacré à l'événement.

Ont nourri les fructueux échanges Corinne Lepage, ancien ministre, Christian Buchet, professeur, écrivain et chroniqueur radio. Le débat était comme d'habitude animé par Jean-Claude Raspiengeas, chef du service culture à "La Croix".
 
10 musiciens pour une soirée Buster Keaton
Mardi 11 décembre, 21h
>>> en savoir +






 
Les 10 musiciens du Ciné X'Tet / Bruno Regnier ont accompagné en direct un programme 100% Keaton, constitué de trois courts métrages parmi ses plus réussis : "ThePlayhouse", "Cops" et "One Week".
 
Les grands classiques du burlesque en ciné-concert
Dimanche 16 décembre, 11h
>>> en savoir +
 
Nouveau rendez-vous avec Harold Lloyd et le désopilant "Faut pas s'en faire !" (Why Worry ?). Le film était accompagné par le pianiste Xavier Busatto, un ancien élève de la classe d'improvisation au piano du CNSM.
 
Avant-première :
Dimanche 16 décembre
>>> en savoir +


 
Après un formidable concert donné en première partie de séance par le trio jazz "Yes is a pleasant country" formé par Jeanne Added (chant), Bruno Ruder (piano) et Vincent Lê Quang (saxophone), nous avons découvert en avant-première le nouveau film de Ken Loach, "It's a free world", qui s'attaque avec son efficacité habituelle à la question de l'exploitation des travailleurs sans papiers dans une Angleterre où tous les coups sont permis...