ÉDITO

Semaine après semaine, mois après mois, nous pimentons notre programmation régulière avec des rendez-vous exceptionnels, à la croisée du cinéma, de la musique, des arts plastiques et de la gastronomie.

Vous retrouverez ci-contre le compte-rendu des événements qui se sont produits au Balzac en 2016.

Pour retrouver les comptes-rendus 2002, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2003, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2004, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2005, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2006, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2007, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2008, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2009, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2010, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2011, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2012, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2013, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2014, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2015, cliquer ici

Pour retrouver les comptes-rendus 2016, cliquer ici

 

CA S'EST PASSÉ EN 2016

Pochette Surprise
Dimanche 10 janvier à 11h
>>> en savoir +












 
Les séances incontournables du dimanche matin, pour tout public !
Les films programmés par Mireille Beaulieu seront accompagnés au piano par Fabien Touchard.


LA LUNE A UN METRE (France, 1898, 3’)
Scène à truc de Georges Méliès
Production : Star Film
Le diable tourmente un astronome dans son observatoire en faisant surgir une face de lune monstrueuse, puis le tente par l’apparition de jeunes femmes, et enfin le fait dévorer par la face lunaire, mais la déesse Phoebé protège l’astronome et le ramène à la vie.

KOKO’S AUTO RIDE (Etats-Unis, 1919, 6’)
Dessin animé de Dave et Max Fleischer
Série : Out of the Inkwell
Avec Koko
Max décide d'aller se promener en voiture avec une charmante jeune femme. Jaloux, Koko va tout faire pour l'en empêcher.

CUSTOMERS WANTED (Etats-Unis, 1939, 7’)
Dessin animé de Dave Fleischer
Série : Popeye
Production : Fleischer Studios
Popeye et Brutus, deux forains, vantent les mérites de leurs attractions respectives et se disputent un unique client qui saura les réconcilier d'une manière fort surprenante.

RED PEPPER - CE COQUIN DE PICRATT (Etats-Unis, 1925, 13’)
Burlesque d’Arvis Gillstrom
Production : Jack White / Educational
Avec : Al Saint-John, Babe London, John Rand, Judy King, Philip Steelman

THE SNOWMAN (Etats-Unis, 1933, 8’)
Dessina nimé de Ted Esbaugh

THE FINISHING TOUCH - LE POING FINAL (Etats-Unis, 1928, 20’)
Burlesque de Clyde Bruckman
Série Laurel & Hardy Silents
Production : Hal Roach - MGM
Avec Laurel & Hardy, Edgar Kennedy, Dorothy Coburn, Sam Lufkin
Laurel et Hardy doivent terminer la construction d’une maison de bois déjà presque entièrement montée. A force de maladresse, ils finissent par la détruire entièrement.


 
Grande soirée du nouvel an russe
Mardi 12 janvier à 20h30
>>> en savoir +


 
Première partie
L’étoile du sapin, cabaret musical, satirique et… russe
Avec Youlia Zimina (chanteuse, comédienne), Dimitri Artemenko (violon) et Vadim Sher (piano, chant)
Il y a mille façons de fêter le Nouvel An. Trois personnages autour du sapin et du piano se préparent en accords et en désaccords aux douze coups de minuit. Ils vous entraînent dans un Nouvel An russe plein d’émotions scintillantes.

Entracte
Dégustation de spécialités russes

Deuxième partie
La Nuit de Carnaval, d’Eldar Riazanov (1956, 77’)
Le nouveau directeur d’une maison de la culture prépare un concert terriblement ennuyeux pour les fêtes du Nouvel An. Un groupe de jeunes comédiens amateurs tente l’impossible pour améliorer la soirée.
Un film culte en version restaurée !

Tarif normal 40 euros
Moins de 26 ans 32 euros
 
Soirée opéra : La Fiancée du tsar
Mardi 19 janvier à 20h
>>> en savoir +




 
La Fiancée du Tsar, de Rimski-Korsakov
Direction musicale : Daniel Barenboim
Mise en scène : Dmitri Tcherniakov
Avec Olga Peretyatko, Johannes Martin Kränzle,
Pavel Cernoch, Anita Rachvelichvili
Filmé au Staatsoper de Berlin en 2013.
Durée : 152’
 
Séance jeune public : le Père Frimas
Samedi 23 et dimanche 24 janvier à 11h
>>> en savoir +








 
Le Père Frimas (Morozko), un film d’Alexandre Roou (1964, 84’, Vostf)
Scénario : Nikolaï Erdman
Musique : Nikolaï Boudachkine (d’après Rimski-Korsakov)
Il était une fois un vieux et une vieille qui avaient deux filles : Marfouchka et Nastenka. La vieille n’aimait pas la douce Nastenka qui faisait dans la maison le travail le plus ingrat. Un jour, en ramassant des branches sèches dans la forêt, Nastenka rencontra le jeune Ivanouchka et ils tombèrent amoureux. C’est alors qu’un méchant sorcier transforma Ivanouchka en ours…
Ce film est adapté de Morozko, un conte merveilleux traditionnel russe.

Tarif normal 8 euros
Moins de 26 ans 5 euros
 
Ballet : Anna Karénine
Samedi 23 janvier à 14h
>>> en savoir +




 
Anna Karénine
D’après la nouvelle de Léon Tolstoï
Musique : Rodion Shchedrin
Chorégraphie : Alexei Ratmansky
Direction musicale : Valery Gergiev
Avec Ulyana Lopatkina, Victor Baranov,
Andrei Ermakov
Filmé au Théâtre Mariinsky en 2014
Durée : 90’
 
Ciné-lecture : Le Portrait de Dorian Gray
Dimanche 24 janvier à 11h
>>> en savoir +


 
Troisième rendez-vous ciné-lecture avec Marc Roger de l'association La Voie des Livres. Lecture de textes d'Oscar Wilde suivie de la projection du film d'Albert Lewin, Le Portrait de Dorian Gray.
Tarif normal 12 euros
 
Ciné-concert : Usage(s) du monde
Mardi 26 janvier à 20h30
>>> en savoir +


 
C’est au poète voyageur Nicolas Bouvier qu’Yves Dormoy rend hommage dans ce spectacle porté par L’Usage du monde (1963). De Marseille au Yunnan en passant par l'Iran, les collections de films du Centre National du Cinéma ont livré des images remarquables d'expéditions du début du XXe siècle, scénographiées dans une invitation au voyage, visuel, musical et littéraire.

Un programme de films conservés et restaurés par le Centre National du Cinéma :
Routes du Ciel, de Jacques Berr et Marcel Paulis, 1934
Au-dessus de la Côte d'Azur, réalisation inconnue, 1928
Marseille Saïgon, réalisation inconnue, 1933
Visions d'Orient de Charles d'Espinay, 1945
Grass, de M. C. Cooper et E. B. Schoeddsack, 1925
La Voie française du Yunnan, de René Tomasset, 1939

Les artistes
Yves Dormoy, conception, réalisation, clarinettes
Antoine Berjeaut, trompette, clavier
Andi Pupato, percussions
Christian Izard, narrateur

 
Ciné-concert jeune public : Monte là-dessus
Dimanche 31 janvier à 11h
>>> en savoir +


 
Safety Last (Monte là-dessus), de Fred Newmeyer et Sam Taylor (1923, 79'), avec Harold Lloyd
Une séance animée par le groupe L'Attirail

Le film le plus célèbre avec Harold Lloyd sera accompagné en direct par les cinq musiciens du groupe l'Attirail.
Au départ, l'Attirail, c'est un groupe de musique né de la rencontre en 1994 de Jean-Stéphane Brosse, accordéoniste et Xavier Demerliac, guitariste. Ensemble, ils inventent une musique acoustique à l'imaginaire sans frontières, aux influences multiples, de Nino Rota à Ennio Morricone en passant par Les Négresses vertes et bien d'autres …Ils sont surtout un des groupes pionniers dans le mélange musical Est-Ouest.
Rapidement, ils croisent le cinéma quand Patrice Leconte utilise leur musique pour La Fille sur Le Pont. En 1998, Emilie Deleuze leur propose de composer la musique de son premier long métrage. Fin 99, leur album Cinéma ambulant sort chez Naïve et en 2000, ils font l'Olympia avec Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra. Depuis décembre 2008, l'Attirail se consacre exclusivement aux Ciné-concerts. Le film Safety Last est leur premier opus.
Film muet américain de 1923 avec Harold Lloyd, Safety Last, «Monte là-dessus» en français, met en scène le jeune Harold arrivé à Los Angeles pour faire fortune. Vendeur dans un grand magasin, il fait croire à sa fiancée qu'il en est le patron. De projets fous en catastrophes successives, le jeune homme se retrouve dans une situation inextricable et burlesque. Cascades et gags se succèdent aux sons d'une musique tantôt construite tantôt plus improvisée, qui redonne une nouvelle modernité au film.
Tarif adultes 10 € - Moins de 26 ans 6 €.

 
Soirée opéra : La Clémence de Titus
Mardi 2 février à 20h
>>> en savoir +






 
La Clémence de Titus, de Mozart
Direction musicale : Jérémie Rhorer,
avec le Cercle de l’Harmonie et
l’Ensemble vocal Aedes
Avec Kurt Streit, Karina Gauvin, Julie Fuchs,
Kate Lindsey, Lulie Boulianne
Mise en scène : Denis Podalydès
Filmé au Théâtre des Champs-Elysées en 2014.
Durée : 130’